287 Commmentaires

  1. AMÉLIE GUILLOU dit :

    Bonsoir Mr Ferrand,
    Je souhaite vous remercier de nouveau pour le spectacle auquel j’ai assisté hier soir.
    Je ne regrette absolument pas les 350 km pour aller vous voir.
    Je n’ai qu’une envie, assister de nouveau à un de vos spectacles, et croise les doigts pour que le sujet « Jeanne d’Arc » soit tiré au sort.
    Bravo à vous.
    Cordialement

  2. SAULNIER dit :

    Cher Franck,

    pardon pour cette familiarité mais à force de vous écouter chaque jour j’ai le sentiment de vous connaître depuis longtemps (!), merci à vous pour vos émissions et votre enthousiasme à nous faire partager Notre Histoire et l’histoire en général…
    Nous avons eu la chance avec mon épouse de vous voir mardi soir à la salle Malraux de Joué Lès Tours et c’était un vrai régal de vous voir et vous entendre.
    Merci donc pour cet enrichissement et ce plaisir que vous nous procurer.
    Louis XIV doit être fier d’avoir un fervent admirateur tel que vous : BRAVO !…et longue vie à Franck FERRAND !!

    Laurent & Marylène à TOURS

  3. DiCi dit :

    Bonjour. J’aime ce site CasinoEnLigneSuisse.net . C’est le meilleur guide pour le casino.

  4. de Fréminville dit :

    Cher Franck,

    Un immense merci pour la qualité de vos émissions que j’écoute avec passion à 14h00 sur Europe 1.
    Pourriez-vous, s’il vous plaît en réaliser une sur Gengis Khan ?
    Son enfance, ses conquêtes, son empire, ses descendants…

    Merci,

    Cordialement,

    Hugues de Fréminville.

  5. BIREM K dit :

    Cher Monsieur,
    Etant une inconditionnelle de vos émissions radiophoniques(merci les podcasts !) je suis allée 2 fois vous voir au théâtre Antoine.
    Combien de chances j’avais de tomber sur les mêmes sujets ?? Et oui sur 12 sujets je suis tombée 2 fois sur Henri IV et Mayerling ?(sujets que je connaissais grâce à qui ? ben Franck Ferrand !) Je hais les probabilités !! Je ne tenterai donc pas une 3ème fois car les maths vont se venger de ma haine !
    J’espère que vous continuerez longtemps vos émissions car grâce à vous j’apprends encore et encore ! Merci.

  6. Méan Denise dit :

    Bonjour Mr Ferrand
    Un tout GRAND MERCI pour toutes les heures magnifiques, intéressantes que grâce à vous je passe. L’Histoire est une passion et vos livres, émissions de télévision me procurent beaucoup de plaisir.
    Mais … aujourd’hui 1er janvier, j’ouvre votre livre « l’Histoire au jour le jour », je lis que c’est Charles XI (sic) qui a changé le calendrier en 1564. Oui bien sûr dans le texte il s’agit bien de Charles IX !!! Dommage cette « erreur de frappe » ?
    Je vous souhaite une Bonne et Heureuse Année 2017.
    Cordiales salutations.

  7. Catherine Dumetz dit :

    Monsieur Ferrand, Bonjour
    Je ne pourrais malheureusement pas aller au Théâtre Antoine.
    J’espère, comme beaucoup d’autres que vous ferez d’autres apparitions sur scène.
    Bravo encore pour votre émission sur Europe 1. Vous m’avez fait de nouveau aimer l’histoire « dans tous ses états »
    Que du bonheur !!
    Je profite de ce message pour vous souhaiter de très bonnes fêtes de fin d’année !

  8. jouanique dit :

    bonjour
    Sur le site france loisirs j’ai feuilleté votre ouvrage l’Histoire au jour le jour. Quelle n’a pas été ma surprise de voir à la première page un titre concernant CHARLES XI qui selon moi n’a jamais existé. En fait il s’agit de CHARLES IX fils du roi HENRI II. Je suppose qu’il s’agit d’une erreur d’impression. J’ai néanmoins commandé l’ouvrage car je suis très accro mais cela m’embête que mon livre commence par une grossière erreur.

  9. VIAUD dit :

    Avez-vous l’intention de faire une tournée avec votre spectacle ? Nous aimerions tellement vous voir à Roanne (le théatre est suberbe) !!!!! Vous feriez beaucoup d’heureux ! Merci par avance

  10. Vaugrante dit :

    Bonjour monsieur Ferrand.
    Je tiens à saluer votre travail de pédagogie et de vulgarisation de l’histoire, tant à la tv qu’à la radio.
    J’ai toujours aimé l’histoire, mais grâce à vous c’est devenu une véritable passion !!!
    J’adorerai aller voir votre spectacle qui doit être un voyage passionnant grâce à votre don de conteur et votre enthousiasme qui est véritablement communicatif… J’attendrais la sortie DVD de votre spectacle.
    Je vous souhaite une bonne continuation, et surtout continuez de nous faire rêver et aimer cette chose merveilleuse et tellement essentiel pour l’avenir de l’humanité : L’HISTOIRE !!!
    Merci, et bravo …

  11. virginie b dit :

    Bonjour Monsieur Ferrand,

    Après le Théâtre Antoine, avez-vous prévu une tournée en France ?
    Nous serons ravis de pouvoir vous voir sur Lyon !

    Cordialement

  12. Frédéric dit :

    Bonjour Franck, je re découvre et re parcoure l’histoire grâce et avec vous, et je vous en remercie. Je vous écoute sur Europe1 grâce au Net depuis le Canada, j’adore cette plongee dans l’histoire, que vous nous faites revivre à merveille. Vos récits et descriptions sont formidables de réalisme et tout a fait passionnants. J’avais adoré également votre émission l’ombre d’un doute. Merci de nous faire aimer l’Histoire. Continuez!

  13. Pitron dit :

    Cher Monsieur Franck Ferrand,

    Merci tout d’abord pour toutes ces années « d’histoire » avec Europe 1 et l’ombre d’un doute…. du pur bonheur pour un amateur d’histoire et découverte de l’art notamment avec Serge Legat sans compter tous les intervenants historiens d’au coeur de l’histoire.
    J’étais revenu sur Europe 1 grâce à vous il y a à peu près 5 ou 6 ans.
    Après ces louanges, je souhaiterais vous dire que je suis par contre très déçu de la nouvelle formule d’au coeur de l’histoire.L’ancienne formule était très équilibré entre le récit et les intervenants.Une émission d’une heure permettait en une seule émission d’aller au fond des choses. La nouvelle formule sacrifie à l’audimat et à aborder de plus en plus les sujets superficiellement…..dommage, car je ne pense pas continuer à écouter désormais.
    Heureusement il me reste les podcasts des années précédentes…..
    Cordialement,

  14. Bastien dit :

    Monsieur Ferrand,
    Je me délecte de vos émissions historiques depuis plusieurs années et vous remercie de nous permettre de voyager ainsi chaque jour.
    Je me permets de vous soumettre un sujet passionnant qui, j’en suis sûr, vous régalera pleinement. Il s’agit de l’histoire du maître d’œuvre Villard de Honnecourt.
    Par ailleurs, vous aviez évoqué il y a de cela quelques années un sujet autour du piano. J’attend cela avec impatience.
    Recevez mes plus sincères félicitations pour votre travail.

  15. M. Ferrand: J’adore vos programme d’histoire mais j’habite le Mexique et France 3 ne permet pas sa diffusion sur ce pays. Comment-puis-je faire pour y acceder ou bien où peut-on les acheter? Merci de votre intérêt. CCV.

  16. laure dit :

    Je n’ai qu’un mot à vous dire: MERCI

  17. Xavier Revel dit :

    Alain Decaux est mort.
    Je suis né avec lui et je continue à grandir avec vous.
    Merci MM Decaux et Ferrand pour toutes ces histoires extraordinaires.
    Nous aimons l’histoire, le monde, notre pays grace à vous !

  18. Merci, Frank, merci beaucoup de nous faire partager votre passion pour l’Histoire ! 🙂
    Je suis une inconditionnelle de « L’Ombre d’un Doute », mais également de vos romans !
    Je suis en train de relire pour la énième fois votre trilogie « La cour des Dames » et à chaque fois je suis fascinée par la fluidité de votre écriture, la richesse du vocabulaire, et la couleur des scènes : on a l’impression de vivre à côté de ces grands personnages dont vous savez si bien nous parler ! Merci encore cher Frank ! <3

  19. Séry dit :

    Quelle merveilleuse soirée passée en votre compagnie aux Folies Bergères, on aurait voulu que cela dure toute la nuit !
    Si nous avions eu des professeurs d’histoire avec votre talent lié à votre passion, cela aurait été un vrai bonheur mais du coup vous nous permettez de nous rattraper quotidiennement à l’antenne et lundi soir sur scène.
    A bientôt !

  20. Adeline dit :

    Bonjour,
    Après les Folies Bergères, une petite tournée en France est-elle prévue? Nous vous attendons à Toulouse!
    Cordialement

  21. Alzira Langouet dit :

    Cher Monsieur Ferrand, juste un petit mot pour vous dire merci, merci et encore merci pour la soirée d’hier aux Folies Bergères c’était magnifique, que dis-je magistrale, grandiose les mots me manquent pour vous témoigner mon admiration à votre égard… votre intelligence nous a éclaboussée pendant tout le spectacle !!!
    Je me suis couchée en ayant une impression d’avoir remonter l’histoire et d’avoir côtoyer de près Napoléon, Alexandre 1er, la guerre de Troyes…
    Surtout ne changez pas… encore merci à vous,
    Alzira 🙂

  22. Victor dit :

    Bonjour cher M.Ferrand,

    Etudiant en droit, je n’ai découvert votre émission « l’Ombre d’un doute » que tardivement, elle n’était en effet plus diffusée. Passionné d’histoire depuis mes plus jeunes années, vous avez su m’apporter une vision autre de l’histoire, autre que celle que l’on découvre à travers les manuels scolaires, et qui est, à mon sens, bien moins pertinente que celle que vous proposez dans vos émissions. Votre façon de raconter, (et j’insiste sur ce terme tant il est de plus en plus rare de trouver aujourd’hui, des personnes qui savent raconter l’histoire) a réussi à captiver au sein de ma famille, des personnes ne montrant que peu d’intérêt pour l’Histoire. On sent dans votre personne une passion contagieuse, un profond respect du passé, des qualités d’éloquence exquises ! Je tient à vous témoigner mon plus profond respect pour votre travail, ma tristesse pour l’arrêt de l’émission « l’Ombre d’un doute », ainsi que ma plus grande admiration, en tant qu’humble amateur d’histoire et vous laissant un simple message pour vous féliciter pour ce que vous êtes et ce que vous faites.

    Amicalement, un jeune admirateur.

  23. Cril17 dit :

    Excellente conclusion de votre émission dédiée à la question Louis XVII ce jeudi 21/01, qui a parfaitement illustré votre savante explication autour de l’expression relative à l’Arlésienne !
    On a effectivement beaucoup parlé de la vérité sur Louis XVII mais on ne l’a guère vue ou entendue !

    Si la programmation de cette question finale a été faite parce que vous saviez que la vérité sur le destin de Louis XVII ne pourrait pas être révélée par vos deux invités, vous avez beaucoup d’humour ! C’est un chef-d’oeuvre d’art médiatique subliminal !

    Et si d’aventure, Pharamond de Bourbon-Habsbourg se présentait un jour au portillon de l’actualité, comme vous en avez évoqué l’hypothèse avec un sourire en introduction, vous pourrez peut-être ouvrir un nouveau débat autour d’un livre que vous jugerez utile de lire un jour …

    Franck Ferrand sera-t-il au coeur de la recherche de la vérité historique sur la Reine Marie-Antoinette et la Question Louis XVII ?[MAJ 21/01]

    http://cril17.org/2016/01/16/franck-ferrand-sera-t-il-au-coeur-de-la-recherche-de-la-verite-historique-sur-la-reine-marie-antoinette-et-sur-la-question-louis-xvii/

    Cordialement !

  24. Lehobey dit :

    on ne peut que se joindre aux éloges figurant sur ce site – pour ma part je souhaiterais vous soumettre l’Histoire de Jeanne d’Arc – bien que ce sujet a été déjà beaucoup traité – le supplice abominable – injuste – que des Hauts Dignitaires de l’Eglise de l’époque lui ont fait – mensongèrement – subir est insupportable – aussi faire encore mieux connaître et surtout aimer cette magnifique jeune fille Française – à qui nous devons tous aujourd’hui notre identité – me paraîtrait utile de votre part – en raison notamment de la qualité de vos émissions – Merci

  25. Aline dit :

    Bonjour,
    J’aime profondément l’Histoire et les histoires.
    Connaissez-vous le Musée 1900 situé au-dessus du restaurant Maxim’s, 3 rue Royale à Paris ?
    Même si vous n’aimez pas l’art nouveau, il faut y aller pour Monsieur Pierre-André HELENE qui fait la visite. Vous passerez deux heures de visite extraordinaires. Il vous raconte des anecdotes, vous décrit la vie de cette époque, tout cela ponctué de citations.
    Un très bon moment dans un très bel appartement.

  26. lepley dit :

    Bonjour ! merci à vous pour vos belles émissions. Dommage que l’émission « l’ombre d’un doute » ne soit plus programmée à la rentrée ( une sortie en DVD des émissions est telle prévue? ) . Heureusement il reste  » au coeur de l’histoire ». Bonne continuation

  27. Virginie dit :

    Je suis déçue que votre émission L’Ombre d’un doute s’arrête, transmettre l’Histoire est important, c’est notre patrimoine, nos racines. Pour savoir où l’on va il faut savoir d’où l’on vient… Merci

  28. Éléna dit :

    Monsieur,
    Je voudrais vous remercier pour vos émissions de télé et de radio qui m’ont fait redécouvrir et ensuite adorer l’histoire en général et celle de France en partuculier. Je souhaiterais savoir s’il a une possibilité d’acheter vos livres hors de France. Dans le pays où je réside actuellement (en Russie) cela ne parait pas une tâche aisé.
    Respectueusement,
    Éléna

  29. Maud dit :

    Bravo Franck! J’admire votre talent depuis des années. Je m’endors avec vos histoires en podcast le soir. Je me cultive grâce à vous. Sincère merci pour ce que vous faites ! Maud

  30. cedric dit :

    Bravo Franck, vous êtes un très grand conteur et vous transmettez votre passion de main de maître.
    Un jeune passionné d’histoire!

  31. Chantal. Mompoullan dit :

    Quel plaisir d’entendre si bien parler notre langue! Sur la route de l’Académie française? Je n’en doute pas.
    Chantal.

  32. Denis dit :

    Au cœur de l’histoire, sur l’autoradio, grâce au podcast, et d’un seul coup la route cesse d’être un gaspillage de temps pour devenir une succession de moments précieux. A part de rares rendez-vous à la radio comme à la télévision, on ne peut pas dire qu’on nous abreuve de culture et d’intelligence sur les médias …
    Un grand merci sincère donc à Franck Ferrand pour « éclairer » ainsi le chemin.

  33. de lemps dit :

    Je trouve dommage que soit pas présent auteur les 10, 11 et 12 avril, pour le Salon du Livre de Limoges 2015

  34. Pujo dit :

    Monsieur bonjour
    C est avec beaucoup d intérêt que j ai écouté aujourd’hui votre émission sur le génocide armenien.
    Vous y avez parlé du partie des « jeunes turcs » qui auraient émigré en Allemagne après la 1iere guerre mondiale
    Pourriez vous me dire ce qu ils sont devenus après la république de Weimar, sous le régime nazi ?
    Avec tous mes remerciements et toutes mes félicitations pour la quotidienne heure historisue que nous passons avec vous.
    Hélène Pujo

  35. chabaud dit :

    bravo pour toutes vos émissions ! l’histoire racontée par vos livres est vraiment intéressante: le dictionnaire des amoureux de Versailles ! que cela est bien écrit et nos petits enfants nous font revisiter la France grâce à vos beaux livres : soyez – en remercié chaleureusement ….leur lecture : que du bonheur !!félicitations Monique & véran

  36. Yves De Ceuster dit :

    Belle journée européenne de fraternité et de solidarité ce dimanche 11 janvier 2015. Pour autant que toutes ces belles résolutions de ces jours durent enfin éternellement. Que Liberté, Égalité et Fraternité deviennent une réalité concrète et pas de belles paroles éphémères vites oubliées quand la vie reprendra son cours normal. Kant disait que l’espoir était un sentiment dangereux. Je crois que c’est surtout la fraternité et la tolérance qu’il faudra travailler.
    Ce sont les politiques qui peuvent changer quelque chose dans la pérennité. Instaurer des cours de philosophie et d’histoire des religions dans les écoles, passer des programmes plus instructifs dans les média – Franck Ferrand le fait très bien – afin de changer les mentalités, et qu’on arrête de mettre toute le monde dans des cases. Nous sommes tous différents mais égaux, on doit apprendre à mieux se connaître et à s’apprécier. Développer notre culture générale ne peut être que bénéfique pour notre société. La culture mène au rafinnement et au civisme.
    Merci à toute l’équipe pour vos émissions passionnantes et intéressantes.
    Yves, Belgique

  37. Blanchard dit :

    Apres 15 siècles de christianite, ces barbares d’enarques et de Bruxelles voudraient rayer d’une loi nos origines sous pretexte de laicite !! En fait leurs actions sont dictees par les injonctions de ces peudo-organisations dites humanitaires telles que les Droits de l’homme, Amnisty international, Touche pas a mon pote, Terre des hommes… dont le but final est l’avenement de l’Anarchie en Occident !
    Si donc les crèches representent une atteinte a la laicite, que dire alors de ces armees de culs leves vers la Mecque tous les vendredi dans les rues de nos villes bloquant toute circulation pendant des heures !! Mais la grand silence des medias et parlementeurs, on ne veut pas de vagues, on tient a garder son poste lucrative !
    Tout comme la SPA qui ne dit mot de ces egorgements industriels au nom de la viande Hallal …………………
    Il y a quelque chose de pourri dans le royaume de France !!

  38. Nadine Jaboulet dit :

    Bonjour,
    Grâce à votre livre « François Ier roi de chimères » vous pouvez être fier d’avoir mis un vieux monsieur de 95 ans à la lecture ! Entrepreneur, ce monsieur n’avait jamais lu que des journaux économiques….
    Merci pour lui

    Un suggestion pour votre émission : ne pourrait-elle pas être un peu plus courte ?
    Absolument passionnée en effet par la ville de Florence et l’histoire des Médicis, j’ai du regarder votre émission sur ce sujet en deux fois et je doute donc, que quelqu’un qui n’a pas cet intérêt, puisse maintenir son attention deux heures durant.

    Quoiqu’il en soit…bravo, continuez !
    Cordialement

  39. Stéphane dit :

    Le vrai Alésia à Chaux … une émission à la télé….vite…!!!

  40. MOSCARDELLI dit :

    Félicitations pour votre émission l’Ombre d’un doute .
    Elle nous permet d’apprendre et/ou nous remémorer notre histoire de France avec non seulement des évènements essentiels mais aussi de multiples détails « croustillants  »
    L’animateur Franck Ferrand est un excellent narrateur , on n’a qu’une seule envie , continuez à nous apprendre l’ histoire , vos récits sont clairs et précis,. Votre excellente diction rend l’écoute agréable .
    Dommage que l’émission n’est pas hebdomadaire …

    Bravo et merci pour ces récréations qui nous évadent et nous élèvent …

    Dino MOSCARDELLI

  41. Martine PINHEIRO dit :

    J’ai toujours aimé l’Histoire lorsque j’étais enfant, puis adolescente, mais la vie trépidante de la jeunesse, le rôle de maman, la maladie, le travail firent que je pris du recul…Mauvaises excuses en vérité…
    Je suis, toutefois, restée attentive et toujours « accro » en sourdine et dès que je pouvais je regardais une émission, voire achetais livres ou magazines…
    Les années ont passées et je suis maintenant retraitée…
    Il y a deux mois, j’ai déménagé en Bretagne et n’ai plus reçu la radio que j’écoutais auparavant.
    Je me suis donc retrouvée par hasard sur Europe1. Cela m’a plu et j’y suis restée.
    C’est là que j’ai découvert vos émissions Mr Franck Ferrand et que je suis devenue une fidèle auditrice.
    J’adore vous écouter: c’est limpide, passionnant. J’écoute comme si je dévorais un livre et je regrette quand cela se termine..J’attends « le suivant » avec impatience!
    Merci de nous régaler chaque jour par vos connaissances, votre ton juste et sympathique, votre passion de l’Histoire!!!
    Continuez longtemps!
    Cordialement

  42. LATASTE Daniel dit :

    On parlera encore longtemps de Louis XVII. Que pensez vous
    du livre  » Louis XVII la piste argentine ?

  43. Laëtitia dit :

    Bonsoir,
    Je voulais vous remercier pour votre livre « Le bal des ifs » que j’ai trouvé très intéressant. J’ai pu y apprendre de nombreuses choses sur Madame de Pompadour d’une façon bien agréable.
    Je me suis bien consciente que je suis un peu à contre courant de votre actualité puisque votre livre remonte déjà à quelques années, mais il mieux vaut tard que jamais comme on dit…
    Merci à vous.
    Cordialement.

  44. REVEL Xavier dit :

    Bonjour Franck,
    J’ai apprécié votre retour sur la bataille d’Auray, que ne connaissais que trop peu, de même que le fabuleux destin de Jeanne de Belleville et de ses aventures maritimes.
    Pour rester sur la guerre de 100 ans, je souhaiterais une émission sur un guerrier que vous avez cité : Edouard de Woodstock, le Prince Noir.
    Ses victoires éclatantes, sa capture du Roi de France Jean le Bon, le souvenir de son règne en Aquitaine, sa mort malheureuse de maladie alors qu’il aurait pu être le digne successeur de son père Edouard III, mort un an après lui seulement.
    S’il avait vécu, quelle histoire extraordinaire il aurait pu écrire pour l’angleterre ! Avec son avènement, pas de guerre des 2 roses et tout ce foisonnement qui s’en suit.
    J’espère que vous pourrez prochainement consacrer une après-midi au Prince Noir, à Edouard III, à Poitiers, Crécy et au rêve pour les jeunes enfants passionnés d’histoire et d’images.
    Merci Franck pour vos émissions. J’ai 40 ans et j’assouvit ma passion tous les jours avec vous

  45. Monnier sebastien dit :

    J ai beaucoup aimé l émission sur les vickings car elle a permit de tordre le cou aux idées toutes faites. La matière Histoire est indispensable mais doit être maniee avec rigueur.
    J aimerais voir une émission sur les apports mutuels du monde arabe et les catholiques. En ces temps où les extrêmes refont surface….
    Merci

  46. Monsieur Ferrand,

    A moitié russe,j’ai particulièrement apprécié une émission que vous avez consacrée à l’Impératrice Catherine II.Sa connaissance du Français était parfaite et elle écrivait son journal en Français.
    J’ai eu la curiosité de pousser plus avant ma recherche sur cette femme remarquable.Je suis donc allé sur Wikipédia et j’ai tapé Catherine II.J’y ai découvert ce que je pressentais et ce qui est totalement ignoré par les médias : à savoir que l’Ukraine n’a pas été une nation indépendante conquise par la Russue(C’est la légende répandue largement en Europe occidentale),mais que l’Ukraine du Sud a été conquise sur l’Empire Ottoman par les armées russes en 1768,c’est à dire depuis environ 250 ans.Ce fait n’a même jamais été mentionné dans une interview récente de Madame Hélène Carrère d’Encausse dans le Figaro.
    J’avais trouvé une trace de ce fait historique dans le livre de Voltaire « Candide » où on parle du siège de la Forteresse turque d’Azov par les armées russes.
    Il est donc faux de dire comme l’ex-président Sarkozy l’avait fait que l’Ukraine a eu un passé commun avec l’Europe occidentale.Dans sa partie méridionale l’Ukraine a eu un passé turc,puis russe.+
    Présenter l(Ukraine et la Russie comme deux pays totalement différents est donc totalement absurde.
    D’ailleurs la langue française ne s’y trompe pas : on appelait il y a cinquante ans les Russes « les grands Russiens » et les Ukrainiens « les Petitsn Russiens’.Mais les journalistes ne le savent pas.Ils sont trop ignorants.

    Camille-Gregor

  47. cayuela marie-paule dit :

    Je suis accroc au ton, au sérieux et à la passion développées dans toutes les émissions de Franck Ferrand. J’attends l’émission du 6 octobre avec grande impatience. On entre toujours dans la précision et le talent, l’envoûtement et l’amour de l’Histoire. Merci à vous !

  48. Albéna Iordanova dit :

    Merci beaucoup Franck pour vos différentes émissions qui nous font voyager et apprécier l’histoire ainsi que tous les sujets qui y sont traités d’une façon accessible, approfondie et intéressante ! J’apprécie également votre façon de présenter et animer ces émissions aussi bien à la télé qu’à la radio, c’est tellement agréable de voir des journalistes cultivés, civilisés, avec beaucoup de douceur et de bienveillance dans leur façon d’être et surtout dans ce monde de brutes, vulgarité et trivialité.

  49. Aizel Christian dit :

    Je regrette que l’émission l’Ombre d’un doute soit désormais construite sur le même format que celle diffusé sur France 2 et présentée par Stéphane Bern.
    Je regrette également que certains historiens présents dans cette émission tentent de nous faire croire qu’ils sont dans la confidence des menus secrets de rois, reines ou courtisanes et qu’ils les racontent avec une certaine fatuité.
    A défaut d’être témoin direct, l’histoire se lit car c’est dans les livres qu’elle se raconte.

    Je suis et je reste un inconditionnel des premières émissions diffusées en deuxième partie de soirée. Je regrette l’absence de vos trois complices d’alors présentant leurs ouvrages, dans leur diversité et leur originalité. Ils savaient nous donner l’envie de découvrir les livres qu’ils présentaient. C’était un pur régal.

    Alors pourriez-vous inclure dans vos émissions une présentation de la biblio ?

    Je vous félicite pour votre talent et je vous remercie pour tous ces beaux moments que vous nous faites partager.

  50. REVEL Xavier dit :

    Bonjour Franck.
    J’ai écouté avec bonheur l’histoire extraordinaire de bob maloubier, que je ne connaissais pas du tout.
    J’ai lu il y a quelques années un récit sur Emilienne Moreau, résistante, compagnon de la libération mais aussi héroine de la 1ère guerre mondiale. Je serai ravi que votre émission lui rende hommage et me permette d’en apprendre encore plus sur cette femme d’exception.
    Longue vie à votre émission et merci pour ces voyages quotidiens que vous nous offrez, à la fois passionnants et accessibles.

  51. Breton dit :

    J’ai écouté hier « Au coeur de l’histoire » sur « Les quais de Bordeaux » et je voulais juste signaler que Bordeaux n’est pas au bord de la Gironde mais au bord de la Garonne!

  52. vincent caracostea dit :

    Franck,

    en cette journée de commémorations,
    pouvez vous nous expliquer pourquoi les plages Normandes du débarquement on été renommées Omaha ou Utah beach?

    Autre chose. J’ai lu dans un livre que l’expression « OK » très employée par les américains venait de cette guerre et signifiait Zero Killed (pas de morts) O.K.
    Est-ce vrai?

    Merci

  53. claudine dit :

    Bonsoir Franck,
    J’ai eu la chance de voir récemment la belle exposition sur les Mousquetaires au Musée des Invalides, c’était déjà un grand plaisir ! Mais cette belle visite est encore plus complète à réécouter votre émission avec Michel CARMONA. Votre émission est un bonheur pour l’amatrice de l’histoire que je suis. Continuez vos émissions qui nous permettent de nous échapper de la médiocrité environnante et de partager ainsi quelques pas avec les grands personnages de notre histoire. Merci à vous

  54. Ferrand Loran dit :

    Merci pour ces émissions qui me rendent chaque jour un peu plus intelligent.

  55. Rapunzel dit :

    Oh. A force de regarder cette émission…on finit par remarquer le garçon qui la présente. Absolument charmant. Restez ainsi avec votre jolie mine, votre regard juvénile votre élégance. Peu d’hommes garde en eux cette lumiere de l’enfance, vous êtes génial, touchant, si chic que je vous embrasserai bien 🙂

    Une fille qui n’a pas l’habitude de dire des choses pareilles.

  56. palanne dit :

    Enthousiasmés, emerveillés, admiratifs…. tous les adjectifs peuvent s’égréner pour féliciter Franck Ferrand de son magnifique émission « l’ombre d’un doute à Vienne ». Voilà qui réconcilie avec la télé et ses inévitables feuilletons policiers. On en redemande !!!
    J’ai aussi apprécié que pour une fois la musique n’était pas tonitruante et ne masquait pas les commentaires : c’est assez rare pour être apprécié.

  57. NADINE dit :

    Pourquoi dans votre livre « la Régente Noire », vous situez le manoir d’Anet dans le Vexin ? Il se situe à côté de Dreux dans la région Centre, dans le département de l’Eure et Loir donc rien à voir avec le Vexin qui se situe du côté des Andelys.
    Le livre est cependant passionnant.

  58. Mare Jrean-Claude dit :

    Bonjour Franck,
    Comme tout le monde ici, que d’éloges pour votre admirable travail de mémoire !
    Particulièrement, les émissions, sur la fin de Madame de Pompadour, 250 ans jour pour jour après son décès, et sur Louis 17 dont la science nous offrira bientôt son légitime descendant !, montrent bien votre profond respect pour notre France.
    Merci infiniment pour ces moments de grande tenue !

  59. Bonjour,

    En complément de l’émission que vous avez consacrée au Prince Impérial, le 19/03/2014, je souhaitais vous informer de la publication récente de mon ouvrage, portant sur la correspondance du fils de l’Empereur Napoléon III (site de l’éditeur : http://www.memodoc.fr/nouveautes.html) : « Le Prince Impérial, Napoléon IV – correspondance inédite, intime et politique ».

    Ce livre est l’aboutissement de plusieurs années de recherches. Il réunit près de 70 missives, choisies pour leur pertinence et leur vocation à illustrer intimement le portrait héroïque du jeune Napoléon IV. Ce recueil – qui se veut être la 1ère pierre d’un projet plus ambitieux (l’édition exhaustive de la correspondance du Prince) – porte à la connaissance du lecteur des éléments chronologiques, des notes contextuelles précisant le contenu des lettres, un grand nombre d’illustrations, des notices biographiques, des annexes … Plus de 200 pages consacrées à un personnage hors norme, à la destinée tragique, aujourd’hui figure oubliée de l’Histoire …

    Eric PRADELLES

  60. Pasquette Betty dit :

    bonjour je suis aide a domicile et si vous savez garder un secret j’avoue écouter « au cœur de l’histoire » sur mon mp4 en faisant du ménage chez mes bénéficiaires et c’est un réel plaisir de vous écouter.De plus mes fils de 10 et 12 ans adorent que je leur raconte « du sang sur l’histoire » car c’est un livre passionnant. merci encore

  61. Sophie dit :

    J’ai regardé la semaine dernière l’émission l’ombre d’un doute consacré a Florence j’ai passé une belle soirée.

  62. Etienne Rémy dit :

    Merci Franck pour cette très belle émission sur Florence et les personnages marquant dla cité magnifique.
    J’avais déjà très envie de m’y rendre mais avec cette passionnante émission j’en rêve. ..

  63. Bréjoux dit :

    Je regarde votre émission sur Florence (8 jan 2014), c’est consternant !
    C’est très mal expliqué, ça ne tient pas debout,
    on ne comprend rien !

    • Florent dit :

      C’est pourtant très accessible et fort bien expliqué au contraire! Vous deviez probablement écouter de la musique au même moment! N’hésitez pas à revoir l’émission sur Pluzz et un petit conseil: ne faites que regarder l’émission! Vous allez voir, Franck Ferrand est fascinant!

  64. Dominique. dit :

    Bonne année, Franck (vous permettez que je vous appelle Franck ? Nous sommes des camarades d’une rare constance 😉 ) ! Et bravo pour votre curiosité insatiable qui vous permet parfois d’encaisser les contradictions de vos invités avec une abnégation admirable. Et merci à votre éventuel orgueil de permettre ceci pour que nous nous cultivions avec vous… Et à bientôt !

  65. Van den Broeck Alexandre dit :

    Bonjour Monsieur Ferrand . J’ai eu l’honneur de faire votre connaissance par l’intermédiaire de vos émissions « L’ombre d’un doute » et par deux ouvrages que j’ai pris un immense plaisir de lire, à savoir : « Ils ont sauvé Versailles » et « Dictionnaire amoureux de Versailles ».
    A propos de cet ouvrage, j’ai été agréablement surpris de lire vos commentaires concernant Clémenceau. Il est vrai que l’émission que vous lui avez consacré était déjà fort instructive…mais pas nécessairement en faveur de celui-ci. Permettez-moi d’ajouter ceci : pour moi, cet homme est un criminel de guerre au sens exact du terme !
    En effet, lors du décès de François-Joseph (nov 1916), son neveu Charles II comprenant l’inutilité de poursuivre cette guerre qui ne menait que la ruine de l’Europe, par l’intermédiaire de ses beaux-frères, officiers dans l’armée belge, chercha à entamer des pourparlers de paix séparés avec les Alliés. Clémenceau, usant de toute son influence, fit tout ce qu’il faut pour faire échouer ces négociations, prolongeant par là-même le conflit de deux années supplémentaires, portant de la sorte, une part non négligeable dans la poursuite de ce massacre…

  66. Guiot dit :

    Wissembourg et le Geisberg. – erreur
    A partir de 1906, il entreprend de faire ériger à Wissembourg, au Geisberg, un monument commémoratif consacré aux soldats français tombés au champ d’honneur sous les ordres du maréchal de Villars (1705-1706), du maréchal Coigny (1744), du général Hoche (1793) et du général Abel Douay (1870). Rapidement secondé par Paul Bourson, puis par tous les leaders alsaciens francophiles de l’époque, son projet voit le jour en 1909, après d’âpres négociations avec le gouvernement impérial allemand. L’inauguration du monument, qui a lieu le 17 octobre 1909, se transforme en une fantastique manifestation pro-française, lors de laquelle plus de 50 000 Alsaciens-Lorrains entonnent une vibrante Marseillaise jouée par la musique municipale de Reichshoffen, devant les autorités allemandes médusées.
    http://hansi.chez.com/spinner2.htm
    concerne Auguste Spinner de Wissembourg.
    Veuillez excuser mon imprécision dans le post précédent.

  67. GUIOT dit :

    Prononciation de la ville de Wissembourg dans le bas-rhin 67.
    Votre prononciation à l’allemande n’est absolument pas conforme à l’usage autochtone ! Ceci contrairement par exemple aux villes se terminant en « heim », où effectivement les alsaciens prononcent le « e » à l’allemande, cad « a ». Accessoirement, notez qu’il existe prés de cette ville le monument du Gliesberg, symbole d’une volonté de forte différentiation vis-à-vis des cousins situés à quelques kilomètres. Je fais référence à vos commentaires fin novembre lors de l’émission tv sur Fontainebleau (me semble-t-il), vous avez évoquée Marie Leszinska, (future) épouse de louis XV. Celle-ci résidant à Wissembourg depuis le départ de son pére de Pologne. Au plaisir de vous entendre sur tous les médias.

  68. françoise dit :

    Bonjour,
    J’écoute au coeur de l’histoire le matin à l’aube. Bravo et merci
    A propos de l’anecdote du domestique féminin de Philibert C. sur la Boudeuse, vous dites « cela ferait un beau roman », pour info cela en a fait un : « La Bougainvillée » Fanny Deschamps, dans les années 80 ( que vous auriez donc pu lire ado, mais certes plutôt un univers de fille)
    Françoise deG

  69. julien ecolasse dit :

    Mercie pour votre émission je m’intérésse depuis ma petite enfance à l’histoire j’ai maitenant 23 ans et c’est vraiment un plaisir quotidient que de vous écouter vous ête sans partie pris et sans dogme vous abordé l’histoire sous toute ses couture de la plus flamboyante à la plus sombre c’est un bonheur que de decouvrir le sujet que vous allez abordé chaque jour une eclaircie dans un horizons bien morne milles mercie pour votre travaille.

  70. krotoff dit :

    Bonjour Franck,
    Grand fana de vos émissions que j’écoute réguliérement,je suis particulièrement sensible à vos émissions relatives à la .Grande Guerre. Sur ce,sujet je me permet de vous suggérer 2 thèmes sue lesquels j’aimerai avoir votre éclairage:
    1)L’occupation allemande dans les territoires du Nord (j’ai lu à ce sujet « invasion 14 » de maxence van der meersch : ce fut épouvantable)
    2)La journée du 22 Aout 1914 qui aurait été , selon certain ,la plus meurtrière de l’histoire de France .
    J’ai beaucoup apprécié votre émission sur le Cid. Du coup, suivant votre conseil, je l’ai relu: c’est sublime.
    Par contre, sur la retraite de Russie, je n’ai pas compris que vous ne citiez pas V.Hugo « on ne reconnaissait plus ni les chefs ni les drapeaux, hier la Grande Armée et maintenant troupeau » .Tout est dit.
    Merci .
    Bien cordialement
    Yves

  71. BOUCHERY FABIENNE dit :

    depuis que je vous écoute à la radio j adore l histoire alors qu ‘étant élève il y a plus de 20 ans ce n était pas mon truc continuez c est passionnant et on comprend tellement mieux l histoire longue vie à votre émission

  72. François Régis PASCAL dit :

    Bonsoir. Suite à la réponse apporté sur l’histoire des prénoms de nos rois, j’avais entendu dire que le c des rois mérovingiens désignait la royauté : Clovis, Clotaire. Ainsi les prénoms étaient louis et Lothaire?

  73. GIARD Magali dit :

    Bonjour M. FERRAND,

    Enfin un historien qui donne envie qu’on l’écoute. Vos émissions radio ou T.V sont toujours très diversifiées et captivantes. Vous nous donnez envie d’aller plus loin dans les recherches. Vous dépoussiérez les codes…. votre humour et votre air mutin n’enlèvent rien à votre charme. Que du bonheur.
    Continuez encore longtemps vos émissions.
    Certains profs d’histoire devraient prendre exemple sur vous et les élèves seraient certainement plus motivés.
    Vous nous transmettez votre passion.
    Bien cordialement.

  74. SILVAIN Sébastien dit :

    Quel dommage que l’on ne puisse pas récupéré TOUTES les émissions depuis le début… Bon 10 ans d’émission à écouter ca ne serait pas facile non plus. mais si déjà ou pouvait remonter sur un an ou deux…
    Cela dit je viens de faire découvrir votre émission à ma fille (qui est en fac d’histoire depuis cette année) qui m’a demandé d’installer sur son Ipod tout ce que je pouvais avoir. Une nouvelle auditrice donc.
    C’est vrais que j’ai regretté le passage de 13h à 14h car je pouvais l’écouter en voiture avant de travailler, mais finalement maintenant je les podcast, ce qui me permet de les écouter en entier (ce que je ne pouvais pas faire quand je vous écoutez « en direct ».
    Donc un grand merci à vous qui m’avez redonné le gout de l’histoire. Que votre émission dure encore très très… longtemps

  75. Brice JEST dit :

    Bonjour Monsieur,
    Lors de l’émission consacrée au Congrès de Vienne, vous avez lu un texte de Paul Morand. Pourriez vous me dire de quel ouvrage de Paul Morand provenait ce texte ?
    Merci

    Brice Jest

  76. MONTOYA Dominique dit :

    C’est un bonheur que de vous écouter à la radio ou de vous suivre à la télévision !
    Vous rendez l’histoire, notre Histoire de France, entre autres, passionnante.
    J’attends avec impatience que vous abordiez (je l’espère, en tout cas) les treizième, quatorzième et quinzième siècles (ce dernier étant mon préféré puisque passionnée moi-même par le règne de Louis de Valois Onzième du nom).
    Grand merci donc pour les bons moments que vous nous faites passer !

  77. JL dit :

    – Korolev –

    Bonjour M Ferrand.

    Plus de 2 ans que je vous suis, avec un plaisir constant. Passionné aéronautique, Je me permet de vous joindre le lien vers une émission sur Korolev, datant de 2011.

    http://www.dailymotion.com/video/xm2qaq_un-temps-d-avance-korolev-l-homme-sans-nom-communist-moon_news

    C’est dommage de ne pas avoir approfondi un peu sur Constantin Tsiolkovski, qui a inspiré Von Braun et Korolev

    Bien cordialement.

  78. dnrphil dit :

    Bonsoir Mr FERRAND.
    J’ai découvert par hasard votre émission sur l’histoire des vins de Bordeaux mais je n’ai, hélas, pas pu la suivre en entier.
    J’ai néamoins été captivé par sa qualité et je serais comblé si une
    rediffusion pouvait être envisagée.

  79. gandon dit :

    juste envie de vous dire que je suis fan de la façon dont vous rendez passionnante la petite et la grande histoire. Vous apportez la preuve qu’avec simplicitéil est possible de faire aimer l’Histoire. Merci

  80. LAUWICK dit :

    Un grand merci pour toutes vos émissions, télévision et radio. J’écoute et réécoute les podcasts, tous les sujets sont passionnants. Est il possible, par un moyen ou un autre, d’avoir accès aux « coeur de l’histoire » des saisons précédentes ?

  81. Angele dit :

    Bonsoir Franck, je voulais tout simplement vous remercier encore pour votre travail. Sachez que moi aussi je vous ecoute le soir et l’apres-midi, et je dois dire que j’apprecie la facon dont vous nous emmenez vers une autre periode, ailleurs. L’ombre d’un doute est aussi mon emission preferee….malgre que j’aime aussi secrets d’histoire. qui traite l’histoire de differentes facons.

  82. Diane Deplanque dit :

    Je viens de regarder le site de France 3 pour chercher la date de diffusion de la prochaine émission l’ombre d’un doute en octobre sur Bordeaux… aucune info… tant pis … Par contre les commentaires postés sont un recueil de fautes d’orthographe, de syntaxe… bon passe encore, mais les propos ? AU SECOURS y’a t’il un modérateur dans la salle ??? Une critique constructive est toujours bonne à prendre mais est-il nécessaire d’offrir un pareil écho à un défoulement d’illettrés ??? il me semblait pourtant qu’il y avait assez d’émissions débilitantes pour qu’ils s’expriment.

  83. FOUNIER FREDERIQUE dit :

    Bonjour MR FERRAND,

    II y a quelques années j’ai eu un coup de foudre littéraire en lisant  » L’allée du Roi  »
    Je vous écoute tous les week-end en podcasts et quel a été mon bonheur ce dimanche de vous entendre parler de Mme de MAINTENON en présence de
    Mme CHANDERNAGOR. Merci pour cette heure partagée autour de cet ouvrage (je suis une passionnée de Louis XIV ainsi que de son époque, » l’allée du roi » reste et restera mon livre préféré).
    Vos autres sujets sont captivants car vous rendez vos émissions très agréables
    à entendre, vous lire en est de même (je viens de terminer  » le bal des ifs « ).
    Merci encore.

  84. Lespinasse dit :

    Je vous suis seulement en podcast, la nuit lors de mes insomnies, et quand je retrouve le sommeil, en cours, je sais que je peux vous retrouver pour écouter la suite. Mon niveau d’instruction ne me permet de ne pas tout comprendre ce qui n’est pas de votre fait. Vous êtes pationnant, intelligible…. Un grand merci, continuez.

  85. REVEL Xavier dit :

    Bonjour M.Ferrand.
    Félicitations pour vos émissions qui me captivent le week end en replay sur mon ordinateur.
    Je suis passionné d’histoire et notamment de celle des usa, sujet que vous traitez souvent à mon plus grand plaisir.
    J’ai écouté L’arrestation de Fouquet hier et je vous réclame une émission sur les GABELLES. J’ai lu le livre de M.Dessenne récemment et j’aurais bien besoin d’un éclairage sur ce sujet o combien sonnant et trébuchant, sachant qu’il s’agissait du financement de l’état mais aussi de l’enrichissement personnel à très grande échelle de ceux qui le faisaient fonctionner.
    Bonne continuation et j’espère vous écouter durant de nombreuses années encore?
    Merci de nous faire rêver en nous cultivant.

  86. afa dit :

    Merci Franck pour tout ..

  87. mollet dit :

    j’adore votre émission que j’écoute tout les jours et les émission a la télé sont passionnante

  88. Jean-Pierre dit :

    Bravo Franck de nous captiver par vos émissions, vos émissions sont d’une richesse que je m’en lasse pas.
    Vous racontez tellement bien, qu’on est pris dedans des le début.
    Un grand merci d’un fidèle d’Europe 1.

  89. Julien H dit :

    L’Histoire ne serait que mythe sans relai humain pour la faire vibrer dans les consciences années après années, siècles après siècles. Vous êtes est l’un de ces nobles serviteurs qui nous rappellent au quotidien que pour « être », il faut se souvenir. Chacune de vos interventions est un merveilleux voyage dans le passé, à la fois mystérieux et envoûtant, où ressurgissent des émotions enfouies dans les âges. Vous offrez à vos auditeurs une madeleine de Proust quotidienne, douce gourmandise dont on ne peut se lasser.

    Merci !

  90. Winston Smith dit :

    Bonjour,

    Je suis fan de votre émission « L’ombre d’un doute », depuis le premier numéro que j’avais découvert un soir, par hasard. Une vraie bonne émission sur l’histoire, instructive, dont le traitement est sérieux, rigoureux sans oublier d’être divertissant. De l’honnêteté intellectuelle mais pas de prétention. Comme j’aime. J’adore également l’ambiance, le ton, le montage. Les soirs où l’émission passe je suis toute contente lol. Bref, mon émission préférée (et je regarde assez peu la TV). Problème: j’ai un peu de mal avec la programmation qui confine un peu au n’importe quoi… Longtemps assez tardive, puis en prime time. Un coup bimensuelle, puis plus rien pendant des semaines… Je la trouve de plus en plus aléatoire, et cela donne l’impression que plus l’émission fonctionne, gagne en notoriété, moins « on » sait quoi en faire. C’est d’autant plus énervant que j’ai la nette impression que Stéphane Bern, avec son « Secret d’histoire » lorgne pas mal du côté de votre ligne éditoriale depuis son balcon à encorbellement sur France 2… Je respecte son émission mais le traitement people, châteaux et jardins, c’est moins ma tasse de thé. C’est pourquoi je tiens à dire ici à bon entendeur (les entendeurs en question pouvant être des programmateurs, au hasard…), et par la grâce de votre community manager que les vraies bonnes émissions, sont comme les gens : elles ne sont pas interchangeables. Surtout en ces temps de médiocrité audiovisuelle. Je vous remercie en tout cas pour votre travail de qualité et espère pouvoir en profiter longtemps!

  91. Selim dit :

    Un grand bravo pour l’ensemble de votre œuvre, votre parcours est pour le moins impressionnant.
    Mille mercis pour la qualité de vos émissions (radiophoniques et télévisuelles), elles sont passionnantes et fort intéressantes, vous regarder et vous écouter est un vrai plaisir. Continuez ainsi à nous régaler et longue vie à vos émissions.

  92. GOARIN Thierry dit :

    Vos émissions radiophoniques et télévisées sont captivantes.

  93. Patrick Hoarau dit :

    Bonjour M.Ferrand

    En appendice à votre très intéressante émission sur la boxe (pas un mot sur Laurent Dauthuille, un peu dommage…), je vous signale pour votre anthologie, un très court texte de CAMUS (à peine deux pages !) dans NOCES qui relate une bagarre de rue dans un style très proche de celui d’un combat de boxe.

    Bien cordialement

  94. Françoué dit :

    Bonjour, d’où que c’est que vous achetez vos vestes en velour ? C’est que, crévindieu, j’voudrai bien les mêmes! Merci !

  95. Mathilde Vinsonneau dit :

    Bonjour

    Je viens t’entendre ce matin sur Europe 1 que Europe 1 midi se poursuivrais jusqu’à 14h. Mais ou allez vous être? On ne vous entendras plus tous les jours?

  96. wahlame dit :

    bonjour, je tenais à vous rmercier tout d’abord, pourl’excellente émission du mercredi 7 aoüt concernant la peste de 1720. le reportage était vraiment captivant. les scènes très bien décrites, on pouvait aisément s’imaginer Marseille à cette époque. D’autre part, je j’en profite pour vous remercier à vous remercier pour l’excellent ouvrages des Dames de FRANCE que j’ai pu écouter en livre audio. dommage que tous vos livres ne sont pas trous accessibles en audio. merci encore de permettre aux personnes déficientes d’accèder à la culture via vos émissions TV ou radio. Cordialement,

  97. Bertocchi Françoise dit :

    Bonjour Franck Ferrand, je viens d’écouter l’émission de Julia « Campus » sur Europe1, et je me suis régalée j’adore vous écouter vous nous transmettez vos passions tellement facilement – Vous racontez tellement bien – Et je viens d’apprendre pleins d’anecdotes vous concernant – je ne rate jamais vos émissions « au coeur de l’histoire » et « l’ombre d’un doute » je suis curieuse et vous me faites découvrir l’Histoire gourmandement !!! merci merci très heureuse que cela continue l’année prochaine sur E1 – encore merci de me donner tant de zénitude !
    Françoise

  98. loic dit :

    Monsieur Ferrand bonjour,

    Un grand grand merci pour vos émissions sur Europe 1 que j’écoute en podcast.
    Vous êtes une grande source de bonheur et d’évasion.
    Je vous dois beaucoup.
    J’ai une seule crainte chaque fin de saison, que vous annonciez la fin de vos émissions ce qui n’est pas le cas cette année.
    Donc encore merci merci merci.
    Loïc

  99. BEOLET claude dit :

    Passionnée d’histoire, je viens de terminer les 2 tomes de « La cour des dames », vrai régal ! Mais étant native de St Vallier sur Rhône, petit ville dominée par le chateau de la belle Diane, je viens juste vous rappeler que la rivière n’est pas la Galure, comme citée dans votre livre, mais la Galaure.
    merci de continuer à nous enchanter avec vos livres

  100. Kciopée dit :

    Charmante visite de Venise en votre compagnie Monsieur Ferrand. J’aurai adoré y être !! Je suis impatiente de découvrir le projet sujet de votre émission.

  101. Pierre Louise Véronique dit :

    J’ai lu seulement maintenant le livre « Versailles après les rois ». Le plus impressionnant c’est le silence et le vide après le Grand Départ des journées des 4-5-6 octobre 1789. Les vicissitudes traversées par le château. C’est ce qui me fascine le plus. Dans la postface de l’édition « Tempus » de ce livre, Franck Ferrand cite un ancien conservateur du château disant: « Une vieille maison n’est jamais sauve ». Quelle est vraie, cette phrase! Moi-même, bien que comparaison ne soit pas raison, surtout en pareille occurrence, je possède une vieille villa mosane (dans le Condroz belge, région Namur-Dinant) que j’ai dans la peau, et en effet je mesure toute la formidable vérité de cet avertissement. Il faut sans cesse veiller, mais en même temps les vieilles maisons nous rendent tant de choses. La mienne, datant de 1914 et construite par un dignitaire de la région, est restée inoccupée partiellement puis totalement entre 1963 et 1983, puis de 1983 à 1995 elle a connu une occupation sans envergure, nous l’avons rachetée alors pour une somme intéressante, et peu à peu la maison s’est installée dans notre esprit. Aujourd’hui à la veille de son centenaire elle se porte bien, entièrement rénovée, chauffée, entretenue, elle garde cependant tout son mystère et sa fascinante fragilité qui en effet me fait appliquer cette leçon aussi: « Une vieille maison n’est jamais sauve ».

  102. FM dit :

    Bonjour,

    F. Ferrand a dit a plusieurs reprise, dans ses émissions sur les Croisades, qu’après que les Musulmans se soient emparés de Jérusalem sur les Byzantins, ceux-ci auraient reconquis la ville.
    C’est totalement inexact, les Byzantins n’ont jamais repris Jérusalem aux Musulmans.
    Ils ont repris Jérusalem aux Perses avant que ces derniers ne deviennent Musulmans, mais jamais aux Musulmans.

  103. jacques le gall dit :

    bonjour
    pour ceux qui n’ont eu le plaisir de voir les émissions peut-on espérer une rediffusion ?
    merci beaucoup
    jacques

  104. Laurence dit :

    Bonjour je suis une grande fan de vos émissions quelles soient audio ou télévisés mon fils de 11 ans est en train de devenir un passionné d’histoire grace a vous un grand merci

  105. nogherot dit :

    Formidable travail monsieur Ferrand.
    Nous sommes fans
    Vous nous accompagnez en vacances et week end grâce aux podcasts
    A quand Ferrand à la télé à 20h45 ?
    Merci
    Franck et Agathe de villiers 86.

  106. Cher Franck,
    Lorsqu on ecoute votre emission sur Europe on se retrouve vraiment « au coeur de l histoire » . Un vrai regal.Outre que vous abordiez des sujets toujours passionnants, vous avez une façon tres agréable de raconter avec un ton chaleureux. Très agréables aussi vos expressions quelquefois un peu anachroniques mais tellement parlantes. Je profite pleinement de vos emissions d autant plus que je les podcaste.
    Je vous felicite aussi pour  » l’ombre d un doute  » que je ne rate jamais .
    En conclusion je dirais que vous m avez donné l envie de me replonger dans mes livres d’histoire pour parfaire mes connaissances.
    Je vous felicite vous et votre equipe

  107. RULECERF dit :

    Bonjour Franck!

    Je voulais vous dire que à la reprise du travail de l’après midi, vous êtes mieux qu’un café noir! C’es un kiff de vous écouter!
    Je préférais juste quand il n’y a que vous qui présentait à l’époque…
    Vous avez la manière…

  108. sandra dit :

    bonjour Franck Ferrand

    je suis une fan absolue de vos émissions TV et radio que je suis avec le plus grand intérêt. La qualité de vos interventions et l’accessibilité que vous donnez à l’Histoire avec un grand H a récemment également passionné mon fils de 11 ans qui a vu ses notes dans cette matière s’envoler vers les 19 ou 20.

    juste une remarque. Vous parlez évidemment de l’histoire européenne et américaine, voire mondiale, mais l’un de mes thèmes préférés n’a pas encore été abordé ; l’histoire du Japon et ses nombreuses ruptures, ainsi que l’histoire des mangas par exemple qui est un réel miroir de la société nippone actuelle.

    je serai ravie de vous entendre ou de vous voir à l’écran sur un sujet concernant l’histoire nippone.

    Merci pour la qualité de votre travail et la passion que vous y mettez. Elle est réellement communicative, y compris vers les plus jeunes.
    Sandra Pichon (57)

  109. Aurelia dit :

    Bonjour,

    Je suis en train d’écouter en podcast « Catherine II de Russie ». Pourtant grande fan de votre émission au cœur de l’histoire, je suis extrêmement déçue…Vos invités s’écoutent parler, c’est tout à fait insupportable.
    En outre, les invités ne parlent que de la sexualité de Catherine II, bref, je n’ai rien retenu à part ce qu’il ne faut pas, c’est-à-dire le fait que c’était une nymphomane.

    Heureusement que wikipédia est là pour rétablir la vérité !

    Dommage donc pour cette fois-ci, ce sont les invités qui ne conviennent pas….

  110. Greg dit :

    Je voudrais vous remercier pour la qualité de vos émissions. J’ai été passionné par l’Ombre d’un doute sur le Louvre. J’ai eu la chance d’être affecté deux ans au détachement de la BSPP qui défend ce site magnifique, j’ai pu en explorer tous les recoins et assister à la restauration de la Galerie Apollon.
    C’est également un plaisir de télécharger vos émissions en podcast pour les écouter tranquillement en voiture.

  111. rafael dit :

    Super votre émission de ce soir sur France 3, Franck.
    Mais on vibre beaucoup plus quand vous commentez alors ne laissez pas votre place à la voix féminine, ça gache tout!

  112. lafont dit :

    merci franck ferrand, j adore vos émissions, au coeur de l histoire et à l ombre d un doute, moi qui aime l histoire, cela est vraiment passionnant

  113. Georges FRIEDMAN dit :

    Cap-Martin, le 15 février 2013
     
    « Edward VIII fut-il nazi ? »,
    L’émission « L’ombre d’un doute »
    Pourfendant l’hypocrisie
    Refuse ainsi toute absoute :
     
     
    DE L’EMPIRE BRITANIQUE AU TOUT-PARIS
     
    Edward VIII aura connu
    Une piètre synopsis :
    Couronné l’an trente-six
    L’amour le mit presque aux nues,
     
    Or, lui seul était tenu
    Par cette Simpson Wallis
    En tout sine nobilis,
    Belle espionne vite nue
     
    D’un ambassadeur « aryen ».
    Roi des suppôts hitlériens
    Le triste sire abdiqua,
     
    Et, duc de Windsor pourri,
    Désormais nul n’en fit cas
    Excepté le Tout-Paris
     
    Bien plus snob que délicat.
     
    Quand l’histoire est occultée,
    Franck Ferrand et son équipe
    Ont l’insigne faculté
    De montrer ce qui l’explique,
     
    Le plus solennel merci
    Pour un travail nécessaire
    Doit donc s’exprimer ici :
    Félicitations sincères.
     
     
    Georges FRIEDMAN
     

  114. Argyriades dit :

    Cher Franck
    Permettez moi de vous appeler par votre prénom mais passant tant de temps à vous écouter, on peut avoir l impression de vous connaître d un peu plus près.
    Conservateur du musée du blason et des ordres de chevalerie, dans lesprit que vous développez , je présente les collections en les illustrant de l histoire des hommes qui ont eu un destin si particulier Qu ils ont croise parfois modestement l’histoire au grand H!
    Ainsi et pour illustrer cela, je reprendrais votre épisode sur l histoire des trois Henri que dernièrement vous avez présenté
    Dans le musée nous avons reproduit le blason des MONTSERIE deux frères gascons issus d un modeste village des Pyrénées centrales, qui avaient été enrôlés en tant que 45. L un participa à l assassinat du duc de Guise, l’autre fut de garde lors de l assassinat de Henri III
    A partir de ces deus hommes nous présentons ainsi un pan de l histoire dans l esprit même de votre manière de procéder
    Et nous avons de nombreux tableaux de ce type qui interpellent les visiteurs et surtout les enfants, les scolaires
    Je souhaiterai bien vous exprimer cela d une manière plus précise
    Ainsi je prends la liberté de vous laisser mes coordonnés pour en parler plus longuement, si vous le souhaitez
    site http://www.museedublason.com, notre mail museedublason@aol.fr, mon mobile 0622353010
    Nous avons aussi besoin de nous faire connaître
    J espère donc pouvoir communiquer avec vous mais je comprends aussi que vote. Temps est si compte!.
    À bientôt donc
    Jean Paul Argyriades
    http://www.museedublason.co/

  115. David dit :

    Bonjour,
    Aujourd’hui j’ai écouté l’émission sur les 1000 ans de rivalité franco-anglaise et comme d’habitude lorsque l’on parle de l’Angleterre on fait l’amalgame entre anglais et britannique. Quand vous dites qu’il existe une francophobie chez les Britanniques, c’est oublié que les Ecossais sont depuis toujours d’ardents francophiles. Depuis Philippe le Bel en passant par les 30 000 Ecossais dans l’armée de Jeanne d’Arc, les Stuart et la garde écossaise des rois de France et même jusqu’au 18ème siècle et le traité de Fontainebleau, nous avons toujours été du côté des Français. Dire que vous êtes bien accueillis en Ecosse est peu dire. Vous prenez une place très importante dans notre histoire mais malheureusement notre place semble bien petite dans la vôtre. Vous connaissez peut-être le pub écossais dans le quartier des Marais qui s’appelle l’Auld Alliance. Voilà un beau sujet. Je pense qu’une émission sur notre histoire commune s’impose! L’Anglais est également notre ennemie historique.
    Ce sera l’occasion de vous racheter auprès des Ecossais qui vous écoutent et qui sont dépités à être mis dans le même sac que le Perfide Albion. 
    L’année prochaine aura lieu le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse. Peut-être aurons-nous la chance de retrouver notre identité nationale aux yeux des Français à ce moment-là. 
    Cordialement,
    David
     

  116. Hélène dit :

    Bonjour
    à quand une émission sur Tanis ? et sur Alexandrie ?
    merci

  117. Yniesta dit :

    Pourriez-vous faire ,que nous puissions voir, en gros ou moyen plan, le temps nécessaire , de 5 à 10 secondes, le temps de prendre le crayon, pour noter les titres des livres, que vous et vos amis historiens ont lu? Je ne peux retrouver le nom du livre sur le duc de Windsor écrit par un certain  » Martin Allen???.et dont Bourseiller en parle.

  118. eileanne dit :

    Bonjour Monsieur Ferrand.
    Je suis avec assuidité et les manquer toutes vos émissions ainsi que celle de Monsieur Bern, secret d’histoire. Je passionnée par l’histoire de tous ces êtres qui font ce nous sommes aujoud’hui.
    Vous apportez une dimension particulière à ces personnages que nous connaissons tous mais sous un angle de vue que l’on ne peut voir ailleurs.
    Continuez à nous faire découvrir et apprendre ces moments fabuleux.
    Je viens de lire un article sur « Le Point » relatant l’histoire du « fils français caché d’Adolf Hitler ». Je me suis dit que cela pourrait être une idée d’émisssion de « l’Ombre d’un doute ».
    Bien cordialement.

  119. Letouzé dit :

    Merci pour la qualité de vos émissions tant sur Europe 1 qu’à la télévision.

    Vous « ré-humanisez » l’Histoire, offrant ainsi un regard plus actuel, vivant et dynamique qui intéresse les passionnés et sait retenir l’attention des plus jeunes parfois rebutés par des cours d’histoires indibgestes. Continuez bravo

  120. RIGAL dit :

    Bonjour Franck Ferrand,

    Je trouve vos émissions historiques « A l’ombre d’un doute », tout à fait remarquables.

    J’apprends , grâce à vous, à mieux connaître ces pages d’histoire revisitées, et vous m’incitez,  grâce à vos conseils de lecture, à approfondir mes connaissances.

    Je vous remercie et souhaite que vous m’enrichissiez encore longtemps de votre savoir.

    Avec toute ma reconnaissance.

  121. Olivier dit :

    Cher Franck Ferrand,

    Je suis autant que possible votre émission Au coeur de l’Histoire sur Europe 1. Je salue cette tentative de réhabilitation de Henri III (émission du 07 février), dont les préjugés sont forts tenaces, un grand roi avec une réelle ambition pour le Royaume, pris en tenaille dans les querelles religieuses de son temps. Il oeuvra pour la réconciliation, favorisa l’équilibre institutionnel du pays en règlant la question de sa succession, tenta d’apporter un nouvel art de vivre. C’est par ailleurs une vie personnelle très riche et un parcours fascinant. Fils préféré de Catherine de Médicis, il en était en outre le plus doué et le plus intelligent. Henri III, quoi qu’on en dise fut un bon Roi. S’il n’avait pas été victime du fanatisme, il eut été un très grand Roi.

    Je profite de ce premier message pour vous dire combien j’apprécie vos émissions à la radio comme à la télévision. Je voudrais à cette occasion émettre un voeu (bien que la période des voeux soit passée), le voeu que vous traitiez davantage d’une période qui fait figure de parent pauvre dans vos émissions, et pourtant ô combien riche, variée, fascinante et fondatrice pour notre pays et notre civilisation, la période médiévale, dont notre patrimoine est le témoin partout en France. 

  122. jean-Loup Dariel dit :

    Serais-je le seul à être abasourdi par ce que révèle « Edouard VIII, agent nazi » ? Aucune réaction depuis cette émission tardive du 6 février. Pourquoi ?

  123. rossignol andrée dit :

    cher Franck :  j’avais déjà entendu parler des « sympathies » d’Edward VIII pour les nazis mais à ce point là : non. Je comprends bien mieux la position de la famille royale et de la Reine Elizabeth envers le Duc et la Duchesse. Vous avez fait une très bonne émission, félicitations à vos trois amis aussi. Les commentaires sont parfaits et le film très bien.  quelle chance d’avoir de telles émissions, c’est tellement rare

    aujourd’hui vendredi sous la neige !
    amitiés Andrée Rossignol

  124. rossignol andrée dit :

    cher Franck :  j’avais déjà entendu parler des « sympathies » d’Edward VIII pour les nazis mais à ce point là : non. Je comprends bien mieux la position de la famille royale et de la Reine Elizabeth envers le Duc et la Duchesse. Vous avez fait une très bonne émission, félicitations à vos trois amis aussi. Les commentaires sont parfaits et le film très bien.  quelle chance d’avoir de telles émissions, c’est tellement rare
    amitiés Andrée Rossignol

  125. lecouteur michel dit :

    Bonjour,
    j’ai été passionné par votre émission « l’ombre d’un doute ».
    j’ai participé à une visite guidée  du château de Candé  en octobre 2012, je suis  scandalisé par le silence du guide sur les « révélations » que avait faites et qu’ en octobre dernier étaient naturellement connue. Pas un mot sur la  « fibre » nazie d’Edouard VIII. On a eu qu’une brève allusion sur le travail avec les allemands de Charles Bedeau.
    Je vous rappelle que le château de Candé est la propriété du Conseil Général de l’Indre et Loire. Il me  paraît intolérable après votre émission que le Conservateur de Candé puisse encore passé sous silence des faits aussi graves.
    Je vous demanderai donc de bien vouloir intervenir dans ce sens, auprès du Conseil général ou du Conservateur.
    Je vous en remercie à l’avance
    Michel Lecouteur

  126. Mably dit :

    Louis XVI, bourreau de l’univers ? Comme je l’ai déjà dit Louis XVI prêta serment « d’exterminer tous les hérétiques » Voilà ce que disait Voltaire du serment que Louis XIV avait aussi prêté : « L’Eglise fit jurer aux princes qu’elle oignit, d’exterminer tous les hérétiques, c’est-à-dire, qu’un souverain fit serment, à son sacre, de tuer presque tous les habitants de l’univers. Car presque tous avaient une religion différente de la sienne. »
    Moi aussi je peux faire du sensationnel historique en utilisant des sources ! 

  127. faust dit :

    SOUTIEN…………..
    Bonjour, comme beaucoup , je suis avec grand interret votre emission  » L’ombre d’un doute » via le net…Rappel le nom de ce programe est CLAIR : vous ne donnez pas de reponses mais ouvrez des pistes, suciter notre interet, EXCELLENT..
    Je me permet ce petit mot pour vous apporter mon soutien concernant LES GUERRES DE VENDEE
    franchement j aime bien Mr MELANCHON mais là il aurait mieux fait de se taire!!!!!!!!!!!!!!!l homme si proche du peuple, bah qu il viene visiter l ouest de la france, il verrat.
    allez bravo Monsieur FERRAND et surtout CONTINUEZ..
    Salutions amicales

  128. Mably dit :

    Louis XVI ce grand exterminateur Quelques mots sur l’émission « Robespierre, bourreau de la Vendée » Débat instrumentalisé à des fins idéologiques en s’asseyant sur les sources historiques. Personne ne nie la guerre civile et les crimes de guerres des Westermann ou de Turreau. La guerre de Vendée ce n’est pas les bons d’un côté et les méchants de l’autre. Ce sont des Vendéens contre d’autres Vendéens, des Républicains contre d’autres républicains, des républicains contre des vendéens et vis et versa… Quant au décret que Barère fait passer à la Convention le 1 octobre 1793 qui dit « il faut exterminer les brigands de Vendée » et qui est utilisé pour prouver que l’extermination a été votée. Il faut se rappeler que le terme extermination n’est pas chargé de la même symbolique au XVIIIe qu’au XXe. Louis XVI lorsqu’il se fait sacrer à Reims en 1775 jure « d’exterminer tous les hérétiques »Louis XVI est-il coupable de planifier un crime contre l’humanité ? On le voit dans ce genre de débat, la recherche historique compte peu !

  129. Chantal dit :

    Merci ! 

    La « Petite » et la Grande Histoire… votre charisme. 

  130. Hélène FELTIN dit :

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si vous donnez toujours des conférences. Des amis m’ont parlé d’un cycle à DROUOT ? Merci
    Je vous écoute tous les jours en live ou en podcast et ce sont des moments d’une rare qualité !!
    Bien cordialement,
    Hélène FELTIN 

  131. Delphine dit :

    Bonjour Mr Ferrand,

    A quand une emission l’Ombre d’un doute sur la famille des Romanov et leur fin tragique?
    Je viens de lire l’ouvrage de Marc Ferro, La vérité sur la tragédie des Romanov, qui soulève de nombreuses interrogations.
    J’avais grandement apprécié l’émission sur Jack l’éventreur (ainsi que celle d’Europe 1) et j’avais alors pu dévorer l’ouvrage de Sophie Herfort!!! Une véritable découverte parmi tant d’autres…

    Merci de nous faire découvrir l’histoire avec passion!!!
    En espérant que vous puissiez continuer le plus longtemps possible!!! Et traiter prochainement, qui sait, ce sujet passionnant…Vos emissions sont addictives pour le meilleur!!!

    Cordialement,

    Delphine.  

        
     

  132. Joël Berthonneau dit :

     
    Bonjour Monsieur Franck Ferrand,
    J’apprécie très favorablement votre émission, vous et votre équipe, et j’ai particulièrement aimé ce 10ème numéro de l’émission « L’Ombre d’un Doute » Robespierre : bourreau de la Vendée ? 
    En tant que poitevin et vendéen, j’ai encore été sensible au rappel de cette extermination niée. Un sujet, qui n’a pas dû plaire aux idéologues forcenés.
    Poursuivez pour notre plaisir dans ce style captivant.
    Cordialement
     
     

  133. Angèle DESRICHARD dit :

    J’ai apprécié votre émission sur LES ARCHIVES. J’avais moi-même consulté certains documents qui m’ont amenée à écrire un livre « les Espagnols du Barrez ». Il relate une émigration peu connue mais quelque peu surprenante des gens du nord Aveyron vers l’Andalousie au 18e et début du 19e siècles. Je ne sais comment faire connaître cet épisode. 

  134. thony dit :

    Bonjour je vous écoute tous les jours sur europe 1 dans Au coeur de l’histoire et à la télé dans l’ombre d’un doute continuer les émissions elle sont super. Est-il possible d’avoir une émission à la radio ou télé sur trois  personnages historique Sébastien Le Preste dit Vauban et Antoine Laurent Lavoisier père de la chimie et Louis Pasteur Merci Continuer à la radio et télé

  135. ISABELLE dit :

    Bonsoir Monsieur Ferrand ! je suis une assidue de vos émissions et de vos livres que je dévore et conseille ! (je suis vendeuse en librairie et bibliothécaire ) . une petite erreur à
    signaler page 170 de l’ouvrage  » du sang sur l’histoire »; ce ne sont pas 35000 kms que doivent parcourir les migrants mais 3500 kms, sinon ils ne seraient toujours pas arrivés !
    Merci, grâce à vous, je garde intacte ma passion pour l’Histoire

  136. Pengam Jean-Yvon dit :

    Bonjour, je vous regarde souvent à la télévision et vous écoute sur Europe 1.
    J’ai regardé votre émission sur Jésus ( excellente ), et je suis surpris que les intervenants n’aient pas fait le parallèle avec  le mythe du Dieu Mythra en Perse.
     
    Cordialement, J-Y Pengam

  137. Sarah Sciortino dit :

    Un petit mot pour vous dire que grâce à vous, je retrouve enfin mon histoire du monde et de la France en particulier. Celà m’a ramenée à la lecture, à l’envie de chercher à nouveau dans une bibliothèque après des années où j’ai moi-même enseigné et où j’ai par me détourner de mon goût profond pour l’étude..
    Beaucoup d’émissions à venir j’espère et une très bonne année à vous.
    Cordialement.
    Sarah Sciortino 

  138. AMDG dit :

    Monsieur Ferrand, bravo !
    Comment ne pas, en effet, saluer votre courage ? Il suffit de lire le synopsis de l’émission que vous venez de consacrer à la vie de Jésus pour constater que vous avez osé porter haut l’étendard de la liberté d’expression.
    Vous n’avez pas craint la vindicte des fous de Dieu en affirmant que « Jésus était un guérisseur, dont les interventions ont été interprétées comme autant de miracles » .
    Vous avez pris le risque de voir les studios de votre émission incendiés par quelque « christianiste » fanatique heurté par l’amusante thèse d’une manigance de Judas et de Jésus dans le but, pour ce dernier, d’« obtenir auprès de la postérité le statut de martyr » ou de provoquer la réaction imprévisible des foules catholiques blessées par l’expression « prétendue virginité de Marie ».
    Vous n’avez pas craint les homélies enflammées contre vos propos. Vous n’avez pas tremblé devant le risque de titiller la foi des chrétiens en cette période de fêtes de la Nativité.
    Monsieur Ferrand, cette bravoure vous honore.

  139. AMDG dit :

    Monsieur Ferrand, bravo ! Comment ne pas, en effet, saluer votre courage ? Il suffit de lire le synopsis de l’émission que vous venez de consacrer à la vie de Jésus pour constater que vous avez osé porté haut l’étendard de la liberté d’expression. Vous n’avez pas craint la vindicte des fous de Dieu en affirmant que « Jésus était un guérisseur, dont les interventions ont été interprétées comme autant de miracles« . Vous avez pris le risque de voir les studios de votre émission incendiés par quelque « christianiste » fanatique heurté par l’amusante thèse d’une manigance de Judas et de Jésus dans le but, pour ce dernier, d' »obtenir auprès de la postérité le statut de martyr »
    pour ce dernier ou de provoquer la réaction imprévisible des foules catholiques blessées par par l’expression « prétendue virginité de Marie« . Vous n’avez pas craint les homélies enflammées contre vos propos. Vous n’avez pas tremblé devant le risque de titiller la foi des chrétiens en cette période de fêtes de la Nativité. Monsieur Ferrand, cette bravoure vous honore.

  140. daniel Saint-Bonnet dit :

    Bonjour Monsieur Ferrand
       C’est la seconde fois que je regarde une émission aussi passionnante. La première était sur la mort d’Henri IV, et hier soir sur la vie de Jésus. Avec votre permission, je serais très heureux de vous offrir le fruit de mes recherches, une histoire romancée que j’ai écrite il y a quelques mois sur la vie de cette homme dont on parle depuis plus de 2000 ans.
       J’en profite pour vous souhaiter de très bonnes fêtes de fin d’année
       Respectueusement à vous
       D. Saint-Bonnet 

  141. Abel dit :

    Bonjour Monsieur Ferrand,

    De belgique, je suis passionnément « L’ombre d’un doute » et j’apprécie toujours de la regarder.

    Cependant, bien que l’évènement soit terriblement tragique, même après cinquante ans, je suis toujours interrogatif concernant l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy le
    22 novembre 1963. 

    Certes, j’essaie de m’informer mais il y a toujours la crainte de lire des informations non correctes.

    Serait-il possible de consacrer une émission à ce sujet ? Je suis persuadé que cela intéresserait énormément de personnes.

    Merci pour votre réponse et bonne continuation à l’émission. 

  142. sylvie dit :

    Bonsoir monsieur Ferrand,
    Quel bonheur de vous écouter ! Ha ! si mon prof avait eu votre faculté  rendre l’histoire aussi passionnante …
    Quelque soit le sujet, le personnage ou l’époque je suis toujours captivée par vos récit et vos explications ainsi que par ceux de vos invités.
    Cordialement.
     

  143. J-Louis dit :

    Bonjour M Ferrand,
    Je suis un fan de votre émission que hélas je ne peux écouter en direct chaque jour.
    Heureusement qu’il y a le podcast.
    Après Duguesclin ce jour, j’aimerai, que vous nous fassiez le récit de l’histoire de :
    Crillon le Brave, soldat qui a servi 5 rois de France dont une commune du Vaucluse porte le nom et dont les descendants ont été propriétaire de l’Hôtel du même nom.
    Ce fut un homme extraordinaire et je pense que vous auriez beaucoup à raconter.
    Au plaisir de vous ecouter, de vous lire ou de vous rencontrer.

    Bien cordialement,

  144. virginie dit :

    bonjour passionnée d’histoire depuis que  je suis petite j’ai crée un groupe sur facebook qui s’appel « J’aime l histoire, se groupe nous permet de discuter de partager des photos des vidéos et nos personnage historique préférer 

     https://www.facebook.com/groups/325260203084/

  145. Herfort Jacqueline dit :

    Bonjour Monsieur Ferrand,

    Je suis triste de constater que les excellentes émissions sur l’histoire et ses énigmes soient supprimées au profit de mièvreries. Veut-on nous abêtir au lieu de nous élever culturellement ?
    En tous les cas bon courage à vous, et continuez  sur votre lancée. Il était dommage effectivement que l’émission « l »ombre d’un doute » soit programmée si tardivement. Bon on peut toujours l’enregistrer malgré tout. Bravo encore  pour vos livres également.    

  146. Claire-Marie dit :

    Bravo et merci ! En tant qu’historienne et chercheuse, j’apprécie votre travail, votre honnêteté intellectuelle tout comme le ton de vos récits. Vous donnez une belle place à l’histoire. Comme quoi l’oralité a encore une grande place dans notre société. Et vivent les podcasts pour les trajets en métro 🙂
    Alors oui, bravo et merci !

  147. Armelle dit :

    Bonjour Mr Ferrand,
    Je voulais vraiment vous remercier pour vos émissions qui me passionnent à chaque fois. Vous abordez des sujets très variés et qui parfois ne m’auraient pas forcément intéressés au 1ers abords mais avec votre talent de conteur, je reste à chaque fois « scotchée ». Un grand merci aussi à votre complice Julia qui est si spontanée.
    J’ai un bébé qui demande forcément de l’attention en milieu de journée alors je télécharge en podcast vos émissions d’Europe 1 sur mon portable et je les écoute tranquillement dès que possible. C’est mon petit moment de détente.
    Pour l’émission de France 3, « l’ombre d’un doute », quel dommage qu’elle soit si tard et jamais à la même heure. Espérons que France 3 nous entende et décide de la programmer à des heures plus accessibles.
    Merci pour tout et à bientôt sur Europe 1.
     

  148. Stéphanie DEPUYPER - JCE de Poitiers dit :

    Toutes nos félicitations pour le trophée du Pictavien de l’année 2012 que vous a décerné Sébastien GUILBAULT, Président de la Jeune Chambre Economique de Poitiers, lors de la Cérémonie qui s’est déroulée dans les salons de l’Hôtel de ville de Poitiers ! Les membres de la JCE de Poitiers sont heureux d’avoir pu vous accueillir et vous remettre ce trophée parfaitement mérité !

  149. RIGAL dit :

    Bonjour M.Ferrand,

    Peut-être puis-je espérer que vous puissiez lire ce mail …
    Passionné d’ histoire, je suis de très prés (en tant qu’amateur éclairé) depuis plusieurs années la contreverse autour du site d » Alésia, ainsi que vos nombreux écrits et prises de position.
    J’ ai habité un  temps en Côte d’or et ai pu me rendre sur le site « officiel » du siège et de la bataille d’ Alésia à Alise-ste-reine.
    Quelle désillusion … Absence totale de relief et de situation stratégique. étroitesse du plateau,
    possibilité évidente de contourner le site.
    Habitant dorénavant dans le haut-Doubs, je me suis rendu au printemps à Chaux-des-crotenay afin de vérifier « de visu » la position géographique que vous défendez.
    Ma visite à Syam a été déterminante n vue de la plaine des 3000 pas, au pied de la montagne ou se trouvait l ‘oppidum historique. La position des 2 rivières n’ a fait que conforté mon opinion.
    La présence dans la montagne de murets anciens recouverts de mousse est révélatrice d’une occupation ancienne loin des plaines …
    La vision de la colline où se trouvait le camp nord est également révélatrice de la justesse de la situation des lieux.
    Encore bravo m. FERRAND

  150. Pascal Bellicano dit :

    Bonjour Mr Ferrand,
    Avant tout, je tiens à vous exprimer ma vive gratitude pour le bonheur et l’exaltation -je pèse mes mots- que me procurent l’ensemble des médias que vous créer et diffuser. En particulier, et cela peut étonner, ce ne sont pas les récits et narrations qui ont ma préférence mais votre manière d’aborder l’histoire en général et son étude. Étant informaticien de profession, je suis naturellement tournée vers des fictions d’anticipation style Star Treck, qui semblent être à l’opposé de vos « œuvres ». Ce n’est cependant pas le cas. En effet, ces séries TV d’anticipation ont un intérêt énorme pour moi dans l’étude des possibilités futures éventuelles pour l’humanité et de la manière dont les hommes et femmes y réagiraient – toujours couplés à des aventures plus « personnelles », tout cela dans un style avenant et optimiste.
    Et bien, vous me voyez venir, à vous seul, grâce à vos talents et à votre savoir, vous êtes capables de reproduire la recette magique des ces fictions, les 2  seules différences résidant d’un part dans le fait que l’on parle d’histoire et non de futur potentiel et d’autre part que ces personnages ont vécu réellement ces événements apportant une dimension absolument passionnante et dépassant les séries TV dont *j’étais* friand!
    Chaque soir, j’écoute votre émission en podcast et c’est un des meilleurs, sinon le meilleur moment de ma journée.
    Je crois également qu’il faut de la passion mais aussi de l’amour à son public pour parvenir à un tel résultat.
    J’espère que cela continuera très très longtemps.
     

  151. cécile dit :

    Cher Monsieur,
     
    depuis toute petite je rêve d’une machine à remonter le temps, j’ai toujours été fascinée par l’histoire et je me suis laissée bercer par les voyageurs du temps, il était une fois l’homme ou la collection rouge avec les illustrations. Plus tard j’ai dévoré des livres et des docus-fiction sur Arte.
    Tout cela pour vous dire à quel point j’apprécie votre travail, passer de l’Egypte de Toutankhamon à Louis XIV en passant par Michel Ange, tout comme je pourrais le faire en voyageant dans le temps.
    Vos textes ciselés créent une ambiance à merveille et mes insomnies ou mes trajets sont devenus des rendez-vous que je ne veux surtout pas manquer.
    Merci.

  152. laurence dit :

    bonsoir ,cela fait longtemps que je voulais  vous remercier pour  toute vos émissions tv et radio que j’ecoute en podcast presqu’en boucle j’en ai 257 enregistrées pour mes voyages en transports quotidiens! j’ai de quoi faire ! j apprécie vos récits pour moi bien sur, mais aussi  car mon fils de 10 ans vous ecoute parfois avec moi et ca l’intéresse beaucoup ou alors je lui rapporte ce j’ai ecouté et appris peut importe les sujets
    nous regardons même ensemble votre emission « l’ombre d’un doute » que j’enregistre, il adore l’histoire
    j’ai je crois tout vos dernier livres brefs j’adore et j’en parle autour de moi dans tout les cas merci!!

  153. florian de Toulouse/Montreal dit :

    Bonjour,
    Je vous ecrit concernant votre emission sur l’affaire Damien.
    Je suis scandalisé que vous ayez reçu Marion Sigaut, car cette personne est une fascite proche d’Alain Soral. Regardez juste cette extrait de cette video à 1h6min20 et vous comprendrez.
    http://www.dailymotion.com/video/xsqehh_marion-sigaut-damiens-une-affaire-de-moeurs_news?start=3683
    Je suis personnelement deçu que vous laissez parler ce genre de personne ayant une ideologie digne d’une huitre pendant la marée basse.
    On peut etre royaliste sans etre fachiste non?
    J espere fortement que vous ne partagez pas ce genre d’ideologie.
    Haut les coeurs,
    Le fils de la veuve, Florian.

  154. ab dit :

    il n’y a pas l’ombre d’un doute que votre émission est excellente. Merci car que ce soit en radio ou à la télé on sent la maitrise.

  155. Jean francois dit :

    quel dommage que vos emissions televisées passent à 22h50
    nous qui devons travailler le lendemain matin
    de plus comment interesser nos jeunes qui oublient notre histoire(manque d’interet de leur part et de notre education nationale) si on diffuse vos emissions que je trouve tres interessantes et instructives à des heures aussi tardives.
    je compte sur votre talent de persuasion pour convaicre france3 de trouver un nouveau creneau horaire
    merci pour vos emissions
     Cordialement jean-francois

    • Sonia dit :

      On peut regarder les émissions en replay pendant 7 jours après la diffusion ou sur you tube.
      C’est ce que je fais.  Ainsi, je regarde en décalé mais à un moment que je choisis.
      Ces émissions sont  particulièrement intéressantes.
       
       

  156. calandre dit :

    Un grand merci pour tout votre travail. J’ai été élève d’Albert Soboul à l’université de Clermont Ferrand. Depuis je vois l’histoire de façon bien différente, votre succès prouve que nous évoluons dans le bon sens, vous apportez une pierre bien précieuse dans cette construction. Encore merci, Franck, la bienveillance ne gâte jamais rien.

  157. Céline dit :

    Merci de faire vivre l’Histoire à la télévision et la radio, je constate que de plus en plus de gens aiment connaître le passé de notre pays, je trouve ça rassurant! En tout cas, les thématiques que vous abordez sont toujours intéressantes et objectives, un vrai régal!
     
    Céline
    http://www.histoire-des-femmes.com

  158. roymodus dit :

    Nous voudrions remercier Pierre Cardon pour cette publicité. En effet, « Le crime de Lord Arthur Savile » de Marc Salet et Philippe Nauher, aux éditions roymodus est à paraître au début du mois de novembre. La pire des périodes pour une édition homéopathique. Disponible chez tous les libraires. Ne loupez pas notre chasse aux fautes, récompensée à satiété. http://www.roymodus.com/614-La-chasse-aux-fautes-est-lancee

    http://www.roymodus.com/586-Le-crime-de-Lord-Arthur-Saville

    n »hésitez pas à consulter l’actualité des auteurs, sur le site de roymodus, des surprises sont prévues.

    phylactérement vôtre 

  159. palanne dit :

    bonjour Franck,
    Je me suis réjoui hier soir de voir enfin « l’ombre d’un doute » consacré à Mayerling que je n’avais pas vu lors de son premier passage en février dernier (je regrette toutefois l’heure tardive choisie par FR 3 pour la rediffuser !).
    Je me pose une question à propos de ce « suicide-meurtre » :y a t-il eu des historiens à faire un lien entre cet éventuel/probable assassinat et celui ultérieur de F. Ferdinand à Sarajevo ? Meme si pour ce dernier la thèse officielle est celle de l’anarchiste isolé (un peu comme lee Oswald pour kennedy), ne peut on imaginer que les memes « commanditaires » aient opéré dans le but d’aboutir au meme résultat : la chute de l’empire?  Qu’en pensez-vous ?
    Merci mille fois pour votre remarquable émission, qui me rappelle celle d’Alain Decaux autrefois ! Comme lui, vous donnez le goût de l’histoire – et pas seulement aux « vieux » comme moi, mon petit-fils de 17 ans est passionné et  ne manque pas une de vos émission y compris sur Europe 1 qu’il réécoute en replay.
    Pouvez-vous user de votre influence sur FR 3 pour qu’il rediffuse votre émission sur Raspoutine ?
     

  160. nisou dit :

    bonjour, A quand les DVD de vos émissions TV ?  nous sommes tous impatients de les retrouver 
    pensez à nous..  merci d’avance 

  161. Loïc dit :

    monsieur ferrand bonjour,
    je voulais tout simplement vous remercier pour vos émissions qui sont excellentes. Je les écoute en podcast et notamment en faisant de la course à pieds.
    J’apprends à chaque fois quelque chose et votre style est clair , agréable à écouter, bréf QUE DU BONHEUR.
    Encore bravo et merci
    Longue vie à vos émissions !
    Cordialement
    Loïc

  162. pierre cardon dit :

    Bonjour,
    Connaissant votre intérêt pour l’oeuvre d’Oscar Wilde, je vous signale l’adaptation du Crime de lord Arthur Savile en bande dessinée, parution prévue pour début novembre 2012, éd° Roymodus, par Marc Salet et Philippe Nauher. Ce lien présente le projet :

    http://www.roymodus.com/608-Book-TV-le-crime-de-Lord-Arthur

    Bien cordialement,

    Pierre Cardon

     

  163. Lamernoire dit :

    Bonjour, que pensez vous des theses developper dans ce documentaire que vous connaissez surement?
    Beaucoup de faits semblent extremenment troublant et l attitude des officiels semble etre genés aux entournures
    Merci a bientot
    L’M’N’
     

  164. daniel Saint-Bonnet dit :

    Bonjour monsieur Ferrand
       Depuis plus de 10 ans, je me suis battu, pour prouver que le Roi Henri IV avait été la victime d’un complot entre le Duc D’ Epernon et le Pape. Le Duc se trouvait  dans le carrosse et françois Ravaillac « aurait » reçu q.q pièces d’or pour sa famille en échange de sa culpabilité!. Ce grand « idiot » rouquin était le coupable idéal.
       Si je me souviens bien, le fils du Duc a épousé Angélique de navarre fille du roi. C’est dans un courrier que , malheureusement, je n’ai plus, jean De Saint-Bonnet qui allait devenir Maréchal de France, ami du roi et de son fils L.XIII,avait tenté d’avertir son roi. Je suis allé à la Bibliothèque en sous sol du Château de Pau, écrit au ministre de la culture, qui à l’époque était M.J.Lang, pour retrouver une trace de ce document, mais en vain. 
       Tous ces renseignements, je les avais récolté durant plus de 30 ans, avec ma généalogie.Seul le maire de la ville, M. André Labarrère, m’avait encouragé à poursuivre mes efforts.
       Je dois avoir un enregistrement d’un de mes passages sur une radio locale, concernant mes recherches, si cela vous intéresse je me ferai un plaisir de vous le faire parvenir par une adresse emails
      Soyez certain que je vais regarder votre reportage de ce soir avec grand intérêt.
      Respectueusement
      M. daniel St-Bonnet 

  165. Prémila dit :

    Bonjour 

    Passionnée par l’histoire de France j’ai lu vos trois livres  ( la cour des dames etc… ) 
    J’ai lu que vous alliez faire une émission télé  sur Henri IV son assassinat était un complot ?  pensez vous le sortir en livre …. et continuer la suite des roi de france ??? 

    au plaisir de vous lire  

  166. Benjamin dit :

    Cher Franck Ferrand,

    Voici désormais quelques mois que je consomme avec assiduité et plaisir tous vos rendez-vous radiophoniques à l’aide des podcasts.

    Je suis un très grand FAN! N’étant pas très  « calé » en histoire, j’éprouve un intérêt particulièrement intarissable pour votre talent d’orateur (Les récits sont splendides et chacun d’eux pourrait faire l’objet d’une nouvelle), la tournure élégante de vos phrases et bien sûr la somme incalculable de faits et détails qui composent notre histoire. 

    Vous êtes une source prodigieuse de culture générale et de références historiques. Les sujets sont choisis avec goût et ne sont jamais redondants (chapeau bas Monsieur Ferrand lorsque l’on sait que vous avez réalisé plus de 1000 émissions consacrées à l’histoire depuis 2003). Enfin, je ne saurais me lasser de ce petit plaisir lyrique quotidien, conté par l’amant d’une France d’hier qui s’éprend, flattée, qu’on la décrive dans sa très distinguée intimité et existence séculaire. Bravo Monsieur Ferrand!

    Je regrette qu’Europe 1 ne propose pas l’intégralité de vos émissions (Et celà même depuis 2003!). Je souhaite tout de même partager ce site internet qui permet de télécharger/écouter tous les épisodes d’Au coeur de l’Histoire:  http://www.dkpod.com/sources/affiche_podcast.php?id_sou=8969

    Merci d’avoir pris le temps de me lire. J’espère être charmé par vos récits encore très longtemps!

    Benjamin. 

  167. Volpi dit :

    Bonjour Franc,
    Je suis un grand fan de votre émission que j’écoute tous les jours en podcast. Ma fiancée est albanaise et je voudrais connaitre un peu l’histoire de ce pays et peuple qui va devenir un peu le mien après notre mariage. Serait il possible de faire une émission sur le « pays des aigles » et ce peuple qui considère être un des plus anciens des Balkans et qui ont une langue qui ne ressemble a aucune autre (croyez moi je sais de quoi je parle…).
    Bravo encore et au plaisir de vous réécouter.
     

  168. Bruno dit :

    bonjour,
    J’adore votre timbre vocale et vos émission , merci pour cette enrichissement personnelle.

    CDT

  169. David dit :

    Bonjour Franck,

    Petit message pour vous dire combien j’apprécie vos émissions. Je les écoutais déjà lors de mes années étudiantes en 2003-2004. J’aime ce ton qui vous est propre, tout à fait novateur dans le traitement de l’Histoire dans les médias : cette bonne humeur et cet l’entrain qui vous caractérise ; cette manière de personnaliser parfois vos récits avec des anecdotes de votre passé ; cette cordialité que l’on ressent tant avec vos invités qu’avec votre collaboratrice ; cette manière de dépoussiérer les sujets en n’hésitant pas à égratigner tel personnage ou à remettre en question telle vérité établie (même si je ne suis pas toujours d’accord avec vous) ; cette bonhommie avec laquelle vous accueillez les contradictions de certains des intervenants, cette précision et ce ton badin dont vos récits sont parfois emprunts, qui nous donne l’impression que tout s’est passé hier. Bref, vous incarnez à mes yeux l’Histoire telle qu’elle devrait être enseignée. J’aime aussi la variété des thèmes que vous choisissez, la multitude des époques et des lieux embarqués en une seule semaine d’émission. Vous l’aurez compris, je suis un fan de votre émission de radio et j’adore vous écouter ! Un seul grief finalement : la courte durée de l’émission. Messieurs les programmateurs d’Europe, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

  170. sophie dit :

    Je voudrais te dire que ton émission L’ombre d’un doute passe tard mais on peux revoir l’émission sur PULZZ.fr

  171. Mario dit :

    Superbe dialogue onirique avec Richelieu, merci pour ce moment que j’ai vécu avec vous! Quel travail!

  172. sophie dit :

    Je voudrais te demandé si il y’ a un lien de parenté entre Catherine et Marie DE Médicis?

  173. Sonia dit :

    C’est toujours un plaisir de vous entendre, je vous ai réellement découvert il y a quelques années en lisant « l’histoire interdite », je m’étais alors régalée le temps d’un trajet ferroviaire où je passai justement par Poitiers, votre ville natale.
    L’histoire de Magellan d’aujourd’hui m’a particulièrement intéressée.
    En revanche, dommage que l’Ombre d’un doute passe si tardivement à la télé.Impossible de regarder lorsqu’on travaille le lendemain !
    Heureusement que nous pouvons quand même profiter de  » secrets d’histoires  » dommage que ça ne passe que l’été et de  » Des racines et des ailes « , ça serait encore mieux de pouvoir aussi  regarder  » l’ombre d’un doute « . 
    Je constate que l’histoire passionne encore certains professeurs : ma fille, en CM2 découvre en ce début d’année scolaire Napoléon avec son institutrice, ça tombe bien, nous sommes allés voir sa maison natale cet été à Ajaccio et je compte bien les emmener aux Invalides prochainement. A propos, saura t’on un jour s’il s’agit bien du corps de l’empereur qui est inhumé dans cet impressionnant tombeau ?
    Je croyais vraiment que l’étude de Napoléon était vraiment passé aux oubliettes. Je me souviens au Lycée, le professeur avait abordé la période hyper rapidement !!!
    Quant à mon fils en CM1, il est surtout passionné par les batailles de l’histoire de France et toutes les stratégies militaires, Alésia et Gergovie notamment n’ont plus de secrets pour lui ! Reste à  savoir où se trouve réellement Alésia ! 
    Continuez-vos belles émissions, merci encore.

        

  174. Lorette dit :

    Ne pouvant vous écouter en direct, la première chose que je fais en arrivant à la maison, c’est allumer le PC pour écouter l’émission du jour ! C’est toujours passionnant ! Je déplore seulement que sur une heure d’émission, il ne vous reste au max que 39 minutes (les bons jours) au lieu de 60…

  175. allin jacqueline dit :

    votre émission histrorique est très intéressante, mais, de grâce, supprimez le trop plein de publicité !!!!

  176. Catherine dit :

    Et bien voilà une nouvelle émission de terminée et comme toutes les précédentes, elle fut magnifique.
    Merci de nous permettre de découvrir tous ces personnages qui ont marqués notre Histoire. Et ce soir tout particulièrement, j’ai découverts une Marie Antoinette que je ne connaissais pas, malgré mes précédentes lectures.

    A la prochaine pour d’autre découverte
    Merci merci merci
    Catherine 

  177. couetoux dit :

    merci franck pour ces émissions historiques très enrichissantes

  178. aya dit :

    j’ai découvert votre émission par hasard, (au début je pensais que c’était Stéphane Bern!)j’ai toujours adoré l’histoire, mais les profs étaient souvent trop blasés pour être intéressants… et je suis heureuse de finalement pouvoir redécouvrir des personnages historiques sous des aspects absolument jamais abordés par les programmes scolaires.
    si seulement vos émissions pouvais être diffusées dans les collèges et lycées, ça changerait probablement le rapport des jeunes à la culture… et susciterait des vocations…
    Maintenant, j’hésite à m’inscrire en fac d’histoire, juste pour me cultiver, c’est addictif !!
     

  179. Sarri dit :

    Je vous remercie de vos belles émissions que je suis attentivement et je me rappelle de vous étant enfant et de vos capacités car je suis de la famille de votre grand père et c’est une joie et fière de vous revoir pendant vos émissions. Amicalement.

  180. Danielle JOUANNA dit :

    Bonsoir monsieur ! Un petit mot pour vous dire que j’aime beaucoup vos émissions, et que, si un jour vous avez envie de revenir sur Athènes au temps de Périclès, vous pourrez faire une émission passionnante sur Aspasie ; j’en ai fait une biographie chez Fayard (qui a reçu un prix de l’Académie Française), avec sa survie dans la littérature française. J’ai découvert beaucoup de choses inattendues en étudiant sa vie et son environnement !
    Très cordialement, et encore bravo ; moi qui suis essentiellement helléniste et un peu historienne, j’apprends des tas de choses en vous écoutant.

  181. Virginie dit :

    Franck, moi qui suis une auditrice assidue de votre émission de radio sur Europe 1, j’attendais avec impatience la rentrée pour pouvoir découvrir la nouvelle formule de l’émission. ET bien je suis bien déçue .Cette nouvelle formule est vraiment trop ‘grand public’. Votre émission avait sa propre identité et originalité, j’ai maintenant l’impression d’entendre Pierre Bellemare voulant faire du sensationnel, alors que vous incarniez merveilleusement vos sujets auparavant. Les intervenants sont également moins intéressant. Mais où est passée l’HISTOIRE.
    Croyez-moi je n’aime pas vous critiquer. Espérons que l’émission de tv sera toujours de même belle qualité! 

  182. Diena dit :

    Bonjour Franck,

    Je suis une inconditionnelle de votre émission que j’écoute même lorsque je suis en mission au fin fond de l’Afrique!
    Merci pour toutes ces petites histoires dans la grande et tous ces détails qui font souvent la différence.
    À quand un sujet sur l’esclavage/traite négrière ? Les sujets ne manquent pas et les spécialistes non plus!

    Merci et continuer!

  183. Marianne Gérard dit :

    Merci, cher Franck Ferrand, pour votre excellente émission « Au coeur de l’Histoire »!
    Fervente lectrice de Proust, j’ai particulièrement aimé vorte émission de ce 25/8 sur Proust et la guerre 14-18. 
    Pourriez-vous, si l’occasion s’en présente, élargir ce sujet et parler des autres écrivains français qui l’ont vécue, comme Cendrars et Apollinaire ? Apollinaire a écrit quelques uns de ses plus beaux poèmes dans les tranchées…. 

    A bientôt à votre écoute !       

  184. Béatrice dit :

    C’est avec le plus grand bonheur que j’apprens que les émissions quotidiennes reviennent sous peu… c’est ma drogue… je suis addict… je les écoute et ré-écoute en boucle via podcat en marchant, en courant… cet été, j’ai été très frustrée, telle une réaction de manque addictif… OUF! LE BONHEUR DU RETOUR DE LA RENTREE (et tant pis pour les vacances de Franck Ferrand!)

  185. Ninou dit :

    merci pour votre talent,,  on apprend tellement de choses grace a vous mais je connaissais que votre emission radio et comment revoir vos emissions sur france 3 l ombre d’ un doute que je  ai malheuresement manqué merci encore. vous etes vraiment formidable….

  186. Alainjol dit :

    Tout simplement merci pour tout ce que vous faites afin de rendre l’histoire accessible au commun des mortels.
     
    Encore bravo et merci
     
    Alain

  187. Christophe dit :

    Cher Monsieur,
    J’ai découvert vos émissions en début d’année par hasard. Elles sont très intéressantes, variées et sans parties pris, ou tout du moins ceux-ci sont clairement affichés. C’est un réel plaisir que de vous écouter évoquer dans un français juste et beau des épisodes de l’histoire aussi variés que la vie de Mozart ou les guerres de Vendée.
    Continuez à nous enrichir et à nous cultiver.
    Merci beaucoup
    Christophe
     
    NB :A toutes les personnes qui se mordraient les doigts de manquer vos émissions, qu’elles sachent qu’elles peuvent les retrouver gratuitement sur le site internet http://www.apple.com/fr/itunes/download/. Les voyages en voiture ne vous paraitront plus jamais longs !
     

  188. luna dit :

    Je me permet de laisser un commentaire plus convenable!!!!! En effet, j’apprécie tellement votre émission que je ne supporte pas d’en rater une seule!!!! Et comme j’ai peu de chance …..; je n’ai pu voir votre emission de février sur le Drame de mayerling…….., bien évidemment celle qui me passionne le plus!!! Comment revoir ladite émission?????……

    Si quelqu’un peut m’aider…… ce serait bien gentil!!!!!! merci d’avance…… 

  189. sophie dit :

    Si le tombeau de Napoléon est vide au Invalides pourquoi on ouvre pas la tombe et si elle est vide ou est le corps de Napoléon?

    • Fabrice dit :

      Mais tout simplement parce que personne n’ose en prendre la décision . A priori les descendants de Napoléon ne seraient plus opposés à l’ouverture du tombeau. Bruno Roy-Henry (grand spécialiste de la thèse de la substitution) remue ciel et terre depuis des années en vain ;ça bloque au niveau des « politiques ».

  190. Armando dit :

    Merci pour cette merveilleuse façon que vous avez de raconter les histoires….même mes jeunes enfants n’ont d’ouïe que pour vous lorsque je mets vos podcasts dans ma voiture.
    Il faut des gens comme vous pour faire aimer l’histoire de notre fabuleux pays.

    Je voudrais donc vous dire tous mes encouragements pour la suite…

    Avec toutes mes respectueuses salutations

    AdS

  191. Dupont dit :

    Bonjour,
     
    Merci beaucoup pour votre émission que je trouve formidable. Je l’ai découverte pendant mais grossesse et elle m’a vraiment permis de m’évader un peu tout le temps que j’ai du rester allonger…. 
    On apprend beaucoup de choses d’une manière très agréable.

  192. Quentin dit :

    Superbe émissions, j’adore celle sur Europe 1 au coeur de l’histoire et regarde toutes les émissions qui passent a la tv !! Ce soir notamment ce la me paraït passionnant !! Merci et continue, j’adore 🙂 

  193. fanny dit :

    Bonjour, j’écoute très souvent votre émission « au coeur de l’histoire » sur le chemin du travail. Elle tombe pile poil à la bonne heure. J’ai beaucoup de plaisir à vous entendre. Je trouve que la façon dont vous abordez les sujets est très intéressante et donne envie d’en savoir plus. Grande lectrice et adepte du livre d’occasion, j’ai été étonnée lorsque j’ai découvert un livre de vous dans les rayons du coin bouquins de l’Emmaus à côté chez moi. Je l’ai tout de suite pris. Et maintenant me voilà plongée dans l’histoire de François Ier. Il va falloir que je farfouille un peu partout pour trouver les autres tomes.
    Je vous souhaite une très bonne continuation et vous promets de continuer à vous écouter sur Europe 1.

  194. François dit :

    Bonjour M.Ferrand,
    Un grand merci pour vos émissions (radio et TV confondus), j’ai retrouvé goût à l’histoire car vous la faite vivre! A quand un nouveau l’Ombre d’un doute ? Et surtout, comme le disait plus bas Sophie, quand en première partie de soirée ?
    A très bientôt.

  195. schwender dit :

    Bonjour! La musique médiévale serait, selon vous, inécoutable à la radio. Quelle ignorance surprenante de votre part. Je vous conseille vivement d’écouter, par exemple, l’excellent groupe « Tempradura »qui fait revivre avec talent et enthousiasme un moyen-age très éloigné des clichés misérabilistes imposés par l’école républicaine. D’autre part j’ai constaté que votre émission, au fil des mois, a tendance à s’enfoncer dans les ornières du politiquement correct que vous étiez si prompt à pourfendre à vos débuts. Le maintien de votre émission est-il à ce prix ?  

    • David dit :

      Franck Ferrand a simplement dit que cette musique ferait fuir les auditeurs, pas qu’elle n’était pas de qualité. Ceci étant dit, ce serait effectivement fort intéressant qu’elle soit un peu diffusée. Après tout, les auditeurs d’Au cœur de l’Histoire sont justement des amoureux d’Histoire qui seraient sûrement très réceptifs à ce type de « nouveautés »

  196. Michel dit :

    Monsieur Ferrand, Ayant ecoute quelques unes de vos rémissions, notamment radio, je suis au regret de constater votre propension a faire du sensationnel et du comploté. Je veux pour preuve votre vision on peut plus oriente de la révolte des Chouans de Vendee. Cela est encore plus tragique quand on peut lire dans votre bio que vous avez une formation historienne…

    • Thomas dit :

      Cher Michel,
      Je suis au regret de constater que vous vous permettez de porter des jugements sans visiblement y connaitre grand chose.
      « Du comploté »…Mais bien sûr, ce que Monsieur Ferrand a montré dans l’émission sur la Vendée sort évidemment du cadre de l’Histoire officielle, celle apprise à l’école, donc évidemment, cela vous parait être du « comploté ».

      Par pitié, renseignez-vous sur cette période de l’Histoire avant d’émettre de tels jugements. Petite information pour terminer, les chouans n’étaient pas les vendéens mais les révoltés du nord de la Loire, les vendéens étaient simplement les vendéens, au sud (sud de la Loire-Inférieure, le sud-ouest du Maine-et-Loire (les Mauges) et le nord-ouest des Deux-Sèvres).

      Tragique dites-vous…

    • Denis dit :

      Franck FERRAND commente, relate des faits historiques.
      Il ne fait pas de politique !
      N’en déplaise à ceux et celles que ça blesse ! On ne recommence JAMAIS l’histoire : elle est scellée dans des compte-rendus historiques.
      A moins de mettre en doute ceux qui écrivirent ces papiers ?
      Mais dans ce cas, Michel votre débat doit s’exprimer ailleurs.
      Cordialement.

  197. Thierry75 dit :

    Bonjour M.Ferrand,
    Merci tout d’abord pour vos émissions toujours passionnantes, qui font vivre la petite ET la grande histoire.
    J’aimerais simplement ici vous faire part d’une de mes lectures qui a révolutionné ma vision de ce grand personnage qu’était Napoléon III. Le livre se nomme « Napoléon III. L’empereur du peuple » de Raphaël Dargent (préface magistrale de Philippe Seguin).
    Le livre parcours le vie de notre dernier empereur, mais surtout décrit en profondeur ses actions durant 22 ans à la tête du pays :Débuts de l’école laïque, repos dominical obligatoire et premières caisses de retraite pour les ouvriers, caisses de secours mutuels, droit de grève, début des banques d’épargne populaire…..
    Mais aussi Paris. Et cela a été un choc pour moi .Car le Paris qu’on appelle « haussmannien » (peut être par pudeur républicaine), est en fait un Paris napoléonien. Savez-vous que Napoléon III a lui même dessiné sur une carte de Paris, les futures avenues à construire, par couleurs, selon leur ordre de priorité ? Il a eu cette volonté incroyable, contre la majorité de l’élite et des intellectuels, pour qui les épidémies frappant encore Paris à cette époque ne devaient imposer aucun renouvellement urbain.
    Bref, je pourrais encore en écrire des tonnes, mais je sais que vous êtes très occupés. Si vous trouvez quelques heures pour lire cet ouvrage passionnant, qui sait, pourriez vous peut être en faire une émission…
    merci encore à vous et à bientôt.
    Thierry H.

  198. sophie dit :

    C’est dommage que l’ombre d’un doute passe tard j’espère qu’a la rentrée ton émission passeras avant car j’aime bien regardé continue car tu es le meilleur pleins de kiss

  199. olivier D dit :

    Bonjour
    Je crois qu’une petite erreur s’est glissée dans l’émission concernant les « templiers ».
    Vous avez indiqué que le grand maître Jacques de Molay a été brûlé sur l’ile des javiaux.

    Je crois qu’il s’agit de l’ile ax juifs et non de l’ile des javiaux.
    L’ile aux juifs (actuel square du vert galant) fait partie des ilots rattachés à l’ile de la cité situé à l’ouest de l’ile de la cité.

    L’ile des javiaux ou ile Louviers était située beaucoup plus à l’est  et notamment à l’est de l’ile notre dame (ou ile saint louis).

    Cette petite erreur ne ternit absolument pas la qualité de vos emissions qui sont très didactiques, très bien consrtuites et extremement enrichissantes.

    Bravo et continuez.

  200. sophie dit :

    Merci pour tes belles histoires que tu raconte a la radio car je t’écoute tout les jours  

  201. tahon frank dit :

    Toujours autant de plaisir à vous écouter comme à vous lire. A quand l’ombre d’un doute en DVD ? Encore bravo

    Frank et Corinne

  202. Michèle dit :

    Bonjour, bien je voudrais bien voir en replay l’Élysée, mais visiblement c’est impossible et comme je travaille dans la semaine, la diffusion est trop tardive pour moi, alors je comptais bien la regarder cet après-midi, comme je fais pour bcp de programme intéressant,  donc impassible !!!  Je voudrais bien comprendre pourquoi ?? c’est pas vieux, c’était le 16 mai (mon anniversaire …
    Voilà, j’aimerais bien savoir ce que je peux faire pour voir ce programme, Merci, j’espère  une explication pour enfin le voir.
    En tous cas félicitations pour ces émissions formidables (quand on peut se coucher tard !!)
    Michèle.

  203. laurencez dit :

    De grâce, monsieur Ferrand, n’incitez plus les auditeurs à « emmener leurs enfants au Louvre » (cf. votre émission du 23 mai 2012 sur Europe 1, sur les Mésopotamiens). On n’en peut déjà plus de cette pollution puérile —et adulte— dans les musées et les expos ! 80% des visiteurs n’ont rien à y faire. Les musées sont devenus des parcs de récréation pour les parents désœuvrés qui ne savent pas quoi faire avec leurs rejetons les week ends. Pour ceux qui veulent réellement satisfaire leur culture en connaissance de cause, c’est une pollution. Je milite, au contraire, pour un examen systématique d’accès  aux musées et aux expositions culturelles (rudimentaire mais dissuasif pour qui n’est pas réellement motivé). Il est pour le moins logique de payer d’un minimum d’effort intellectuel (et non pas nécessairement financier) pour mériter l’accès aux chefs d’œuvre et saluer leurs auteurs du respect silencieux qui leur est dû. Ceux qui veulent juste passer du temps (et faire des commentaires ineptes) n’ont qu’a visionner des DVD pour s’y préparer.

    L’alternative moins rigoriste :  réserver des horaires spéciaux à ceux qui veulent des visites en silence et sans foule, moyennant un tel examen d’entrée.

    Si vous pouviez soutenir cette requête, que feu Daniel Arasse avait déjà avancée, nous vous en saurions gré.

    Cordialement

    laurence-z 

    • David dit :

      Vous avez fichtrement raison ! Que fait donc cette populasse dans les musées ! Seuls les initiés devraient avoir le droit de contempler l’art afin de parfaire leur culture. Non à l’accès à la culture pour les jeunes, les non initiés, les pauvres, bref ceux qui ne font pas partie de la caste des élus !

  204. Michèle Ven ard dit :

    Monsieur, je vous remercie pour votre belle émission sur Raspoutine. Votre intérêt fort pour ce personnage m’incite à vous indiquer que l’homme de théâtre  et médecin, Jean Gillibert ( compagnon de route de Camus, Barrault, Maria Casarès….) dans l’une de ses 30 pièces publiées fait intervenir Raspoutine . Il s’agit de « Les Impresarios de l’Apocalypse », allégorie théâtrale  (3 séquences: I )Byzance et Théodora , II) Raspoutine en Russie  III) Hitler et Dr Petiot). Je vais monter cette pièce . Si vous souhaitiez en savoir plus, je suis à votre disposition. Bien à vous et très bon travail. Michèle Venard
     

  205. Radioclassicae dit :

    Merci pour cette émissions sur le palais de l’Elysée. J’ai beaucoup appris sur cet immeuble avec ses alcôves remplis de secret.
    Bonne continuation et à bientôt dans vos prochaines émissions sur France 3.
    Dominique Leroy 

  206. raflegeau dit :

    Bonsoir,
    Superbe émission sur le palais de l’Elysée.
    MERCI 

  207. Éric dit :

    Superbe émission sur le palais de l Élysée mais votre ton est Trop irrégulier ! Vous ne cessez de monter et descendre, de vrais loopings sonores très gênants… Merci en tous les cas pour les captations superbes et images couleurs d une époque …

  208. LALKA dit :

    Je ne ferai qu’un (tout) petit reproche à ce site : l’onglet RADIO/TV nécessiterai des mises à jour plus fréquentes (hyperactivité de Franck ?). Salutations…et beaucoup de respect pour tout le travail déployé et cet amour de l’histoire qui devrait se répandre comme une pandémie salutaire !!!

  209. cécile dit :

    Bonjour, je voulais juste savoir, comment peut on se procurer les livres que vous citez à l’antenne quand certains sont épuisés? c’est le cas de la malédiction de la méduse que je voulais absolument lire et qui est en rupture partout….en tout cas, mongue vie à vos émissions…merci

  210. Alain dit :

    Bonjour Franck,
    Je ne peux vous écouter qu’ en podcast d’ ou ma réaction tardive: TITANIC
    COMMENT POUVEZ-VOUS AFFIRMER QUE LE TORPILLAGE DU LUSITANIA (7 Mai 1915) EST A L’ORIGINE DE L’ENTRE EN GUERRE DES USA LE 6 AVRIL 1917?
    Certainement pas la cause mais une préparation psychologique pour les américains. Le 19 mars 1917 était coulé le Vigilencia (vigilancia?)
    Je me régale de vos émissions que je peux, grâce au podcast réécouter quand bon me semble.
    Merci!
     
     

  211. Louise dit :

    Bonjour Franck.

    Je me décide à vous laisser un message malgré ma timidité, mais la grande qualité de vos émissions et votre passion m’ont finalement décidée…Votre belle voie et vos talents de conteur accompagnent tous mes joggings parisiens, et m’offrent de superbes moments de sérénité si rares dans notre quotidien à 100 à l’heure : imaginez-vous la scène : le petit matin, les balayeurs, et alternativement, les Tuileries, le Champ de Mars, les quais de la Seine. Peut-on imaginer un cadre plus propice à vos promenades à travers les époques et les milieux? Je me suis laissée conquérir par votre amour des anecdotes et de la grande Histoire! Une maladie dont je ne suis pas pressée de guérir (et avec mes 24 ans, j’espère vous entendre encore longtemps!) Un seul reproche : l’état de mes finances qui commence à se ressentir de votre fréquentation car j’ai beaucoup de mal à me réfréner une fois alléchée par vos récits, le plus souvent, je file dans une bonne librairie acheter les livres de vos invités, que je dévore!
    Bref, continuez à nous émerveiller…merci pour tout! 

  212. Pierre-Yves dit :

    Bonjour,
    Etant originaire de cette région, j’ai écouté avec beaucoup d’attention l’histoire de cette période et la conclusion qui en est donnée, qui laisse au téléspectateur que je suis un goût d’inachevé.
    Vous nous aviez, plusieurs jours, plusieurs semaines à l’avance, présenté cette émission comme un brûlot qui allait remettre la vérité en place et faire grand bruit…
    La fin du reportage et les témoignages de vos invités et partenaires ont dégonflé le sensationnel de cette annonce, malgré celui, pourtant édifiant, de Baboeuf.
    La vérité, en 2012, serait-elle contrôlée afin de ramener un génocide à une guerre fratricide ?
    Avez-vous subi d’aimables pressions ou est-ce la volonté d’apaiser des sentiments encore très vifs ?
    Toujours est-il que le fait d’en rappeler le souvenir est déjà une bonne chose … mon épouse, à la sortie du lycée et de la faculté d’une grande ville de province très ancrée à gauche depuis toujours, a découvert l’existence de la   » Guerre de Vendée  » en me rencontrant …
    Cordialement.

  213. Aurélie dit :

    J’adore votre émission « Au coeur de l’histoire », vous êtes de loin le meilleur « conteur » qu’il m’est été donné d’entendre. J’écoute la rediffusion tout les soirs et c’est un rdv que j’essaie de ne pas rater ! Je pensais que vous étiez un vieux monsieur , je suis surprise de vous voir si jeune ! (comme quoi l’imagination !) Encore merci pour ce que vous faites, j’espère que vous continuerez encore longtemps !

  214. Aubelyze dit :

    J’ adore vos émissions ( radio, télé ) et leur diversité. J’ adore votre voix calme et posée. Bref, j’ en pince pour vous malgré mon grand’ âge ( 20 ans de plus aux prochains chrysanthèmes ). Avons nous avions André Castellot et son compère ? ( rappelez-moi donc son nom ). Puis durant des années plus personne. Enfin VOUS !  Bref, Monsieur Franck Ferrand autant que vous férue d’ Histoire, que cette dernière soit petite ou grande. Et vous n’ avez fait aucune erreur jusqu’ à présent ! Bravo encore et encore !!! On en redemande !!!!!!!!!!!!!!!

    Aubelyze 

  215. antonio gendebien dit :

    Bonjour,
    je suis médiéviste & j’adore votre émission! Participer à l’élaboration de ce type de programme me ravirait pareillement. en attendant, je repars à mon boulot au service de la Wallonie. Bonne journée à vous.

  216. Laetitia dit :

    J’adore votre émission L’Ombre d’un doute   mais ai malheureusement manquée certain épisodes, a quand une sortie en vod ou dvd ?

  217. Laetitia dit :

    J’adore votre 2mission L’Ombre d’un doute   mais ai malheureusement manquée certain épisodes, a quand une sortie en vod ou dvd ?

  218. nile dit :

    Bonjour monsieur F Ferrand,
    Quand j’étais petite fille à l’école on apprenait des choses qui étaient souvent loin de la Vérité,
    Les temps ont changés car heureusement on cherche de plus en plus la vraie vérité. Notre Histoire c’est nos racines.
    Vos émissions apportent beaucoup sur les mystères de notre Histoire de France, même si on ne peut encore toujours arriver à connaître les faits réels, mais peut-être qu’un jour ……
    Continuez , toutefois il est dommage que vos émissions TV soient diffusées si tard.
     

  219. Libanaisa dit :

    Un titre de deuxième livre que ne renierais pas un forain.Bon après-midi.

  220. Georges JULLIEN dit :

    Bonjour,
    J’adore vos émissions radios et télé.
    J’ai cependant une petite remarque à vous faire (modestement): dans votre émission concernant Berthe MORISOT, vous avez dit qu’elle était la seule femme du groupe des « impressionistes ». C’est sans tenir compte de MARY CASSAT(1844 – 1926), américaine portraitiste, élève de DEGAS, qui a vécu et réalisé la plus grande partie de son oeuvre en FRANCE, où elle a vécu  au Château du MENIL-THERIBUS, dans l’OISE jusqu’à sa mort.  

  221. Motymalo dit :

    Mon fils de 8 ans et moi nous délectons de vos émissions passionantes. En voyage nous écoutons les podcasts de vos émissions et en discutons ensemble, ça fait que la route semble moins longue.
    Un grand merci à vous pour la pertinence de vos commentaires, la variété des sujets que vous abordez et la qualité des intervenants auxquels vous faites appel.
    Chapeau bas!

  222. fidèle dit :

    je vous kiffe grave. votre voix est sensuelle. j’aime l’histoire, mais je vous aime vous aussi. imaginez le kif quand je vous écoute sur europe 1
     
    merci merci merci!
     

  223. ROUX dit :

    Je me régale de vous écouter et j’aime particulièrement votre élocution très classe tout en étant à la portée de tous…et en plus je découvre sur le site qu’il est beau!

  224. Florian dit :

    Merci pour vos émissions dont je suis un auditeur et téléspectateur assidu (vive la VOD et le podcast !)
    Votre façon de présenter et d’apprécier les choses me permet, souvent totalement néophite sur nombre de sujets, de bien comprendre le déroulement des évènements.
    Votre regard critique est également très très intéressant.
    Merci encore !

    ps : je me régale de votre dernier livre. 😉

  225. lilou dit :

    Merci monsieur Ferrand pour l’ensemble de vos émissions je n’ai qu’elles en podcast.lol

  226. Pilandon dit :

    Merci Monsieur Ferrand pour vos Contributions quotidiennes à la cause de l’Histoire. Vos rendez-vous radiophoniques et télévisuels sont devenus des instants que je podcaste et « V.o.de » régulièrement.
    J’aimerais par la présente vous soumettre un sujet ou plutôt une personnalité qui me semble intéressante: Louis Desaix dont la courte existence, un peu oubliée désormais,  a été conté dans un ouvrage de Gonzague Saint-bris.

    Merci encore 

     

  227. Allais ME dit :

    Bravo pour avoir eu le courage de dire une vérité occultée depuis des siècles au nom de la sacro sainte république…vous faites souffler un air de fraîcheur et de  liberté sur notre histoire…après Soljenetsine, vous êtes le premier à  avoir oser braver la bien-« pensance » historique pour rendre hommage aux martyrs de la vendée. Merci pour votre travail et votre honnêteté….Une fidèle auditrice d’europe1 et spectatrice de « L’ombre d’un doute » 

  228. alain68 dit :

    J’ai vu cette émission dont le titre « Robespierre: bourreau de la Vendée ? » comprend un point d’interrogation incongru puisqu’il s’agissait en réalité de salir la République et d’en convaincre le téléspectateur. Et pour le convaincre, il est fait appel à des « historiens » (histrions?) tous plus inconnus les uns que les autres et dont les « travaux » ne les qualifient aucunement pour parler de la Révolution. A commencer par M. FERRAND, dont l’ouvrage de référence traite des Romanov, ce qui ne le qualifie lui non plus pour parler en spécialiste de la Révolution. Bref, une émission parfaitement inutile dont on se demande pourquoi la télé publique l’accueille. Documentaire nul, émission inutile et malsaine donc, qui n’appelle aucune réponse sérieuse tant l’argumentaire était débile et les intervenants parfaitement nuls. 

    • Thomas dit :

      Vous vous permettez de juger ces historiens (excellents au demeurant) sans visiblement avoir lu leurs travaux. Lisez-les en ensuite vous pourrez critiquer. Vous réagissez comme tous ces primaires qui braillent dès que l’on touche à la sacro-sainte république française. Cette république serait au contraire grandie si elle reconnaissant les faits, mais avec des personnes comme vous, c’est loin d’être gagné!
      Merci à cette émission de parler de façon aussi sérieuse et objective de cet épisode tabou dans l’histoire de France.

  229. jean-louis dit :

    Bonjour,
    Bravo pour votre émission sur la Vendée, qui est d’excellente qualité, bien meilleure que l’émission que vous aviez faite à la radio. Par ailleurs un très grand merci pour vos émissions en général, que je trouve dans la lignée directe de celles de Decaux ou de Gelinet, rendant l’histoire accessible à toutes et tous.
    J’aimerais apporter un témoignage et un avis d’amateur
    J’ai 40 ans, né en région parisienne, et j’ai suivi une scolarité standard de l’école publique, jusqu’à un bac scientifique. Je me souviens bien, car c’était la période que j’appréciais le moins en cours d’histoire, des heures de cours sur la révolution française et la contre révolution, en Vendée, mais aussi dans d’autres régions et villes de France. La Vendée n’a pas été la seule région de France a subir les foudres de la Terreurs. Je me souviens des noms de Charrette, Carrier, Turreau, collot d’Herbois et d’un ordre de grandeur de 150 à 200 milles victimes en Vendée pour cette guerre civile. La notion de « mémoricide » m’est donc incompréhensible, ayant reçu ces cours, comme, je l’imagine, les autres élèves de ma génération.
    Je classe, peut être à tort, cette guerre civile dans la même catégorie que les guerres de religion en France ou le conflit d’indépendance Nord américain, c’est à dire un soulèvement armée et organisé d’une partie de la population contre le pouvoir en place.
    Je suis donc gêné par le terme de génocide, qui à mon humble avis, devient un filtre de lecture a posteriori des événements du passé. A ce titre, n’importe quel massacre des millénaires d’histoire de l’humanité pourrait devenir un génocide et, en galvaudant le terme, finir par occulter la vraie dimension de ce mot, distinct de celui de massacre, de crime de guerre ou de crime contre l’humanité.
    Plutôt que la comparaison des exactions des troupes républicaines avec celles de la seconde guerre mondiale, que fait un de vos intervenants, je trouve qu’elles sont proches d’un cumul de deux approches :
    – Une armée qui vit sur la population et qui adopte le comportement des combattants comme ceux qui ont ravagé les provinces Allemandes lors de la guerre de trente ans (de mémoire disparition d’environ 50% de la population).
    – La pratique de la terre brulée pour affaiblir le camp adverse, à l’image de celle qui sera pratiquée quelques années plus tard par l’armée russe lors de l’invasion par Napoléon.
    Merci encore pour vos émissions.

    • Thomas dit :

      Bonjour Jean-Louis,

      Vous dites: »La notion de « mémoricide » m’est donc incompréhensible, ayant reçu CES cours ». Et c’est bien cela le problème. Ce sont des cours faits par ne pas entacher la mémoire de la république et des acteurs de la révolution. Si vous souhaitez vous documenter sur le sujet vous comprendrez alors les termes employés dans l’émission (Le livre du Génocide au Mémoricide explique cela parfaitement).

    • jean-louis dit :

      Bonjour Thomas
      Les cours que j’ai reçu ont été, je le pense, objectifs et factuels : La contre-révolution et les différents massacres, en Vendée ou ailleurs, y ont été abordés, ainsi que le mécanisme amenant à la création puis la suppression du comité de Salut Public et l’épisode terrible de la terreur. Marat, Fouquier-tinville, Robespierre, Collot d’Herbois et d’autres ont enfanté dans le sang la république française, ce qui s’entend toujours dans notre hymne national d’ailleurs. C’est plus les réformes générales successives de l’enseignement de l’Histoire à l’école, la paresse intellectuelle et le désintérêt de nombre de nos concitoyens pour l’étude de l’Histoire, qu’une volonté délibérée, qui vous porte à croire que la Vendée est victime d’un soit disant mémoricide. D’où l’importance des émissions de M. Ferrand, entre autres, qui participe à la vulgarisation de l’Histoire.
      Pour avoir lu quelques ouvrages, sincèrement, je ne pense pas que le terme génocide puisse s’appliquer au contexte vendéen. Il faut lire les textes et les évènements dans leur contexte d’époque, pas en faire une lecture partiale à la lumière d’aujourd’hui, ou de celle de la Shoah.
      L’Histoire de l’humanité est ponctuée de massacres et de cultures, ethnies ou civilisations disparues corps et bien dans le fer, le feu et le sang. On peut les condamner, mais nul ne sait comment le monde aurait évolué si cela n’avait pas eu lieu. Débat philosophique ou uchronie, refaire ou rejouer l’histoire reste un jeu intellectuel. La révolution française fut elle le génocide de la monarchie ? L’expansion romaine fut elle le génocide des celtes ? La disparition de l’homme de Neandertal est elle le fruit d’un génocide par l’homo sapiens ?
      Je note une tendance récente à l’existence et la reconnaissance d’une communauté par son droit au martyr et à l’assertion qu’elle a été victime d’un génocide. Le terme de massacre de masse et 200.000 morts sont suffisamment évocateurs à mon esprit pour que les contre révolutionnaires Vendéens soient restés dans ma mémoire au chapitre des acteurs et victimes d’une Révolution sanglante. A part certains cas du XX ème siècles dans des pays le l’est de l’Europe, je n’ai pas souvenir de révolutions sans effusion de sang…
      De mémoire, je crois me souvenir que M.Lempkin n’évoqua que trois exemples pour illustrer son mot : Les génocides arménien, ukrainien et juif.

    • Thomas dit :

      Bonjour Jean-Louis,

      Oui, effectivement, je pense que les cours que vous avez reçus étaient objectifs et surtout factuels (pour exemple, même à la faculté d’histoire d’Angers, au lieu des guerres de Vendée, les cours abordants le sujet sont uniquement factuels, sans traiter le fond. Pour info je n’ai pas suivi ces cours mais un ami (qui ne s’intéresse d’ailleurs pas particulièrement aux guerres de vendée) les ayant suivis me l’a dit).

      Je m’intéresse depuis longtemps aux guerres de Vendée, et j’ai lu de nombreux ouvrages également sur le sujet (de différents auteurs/sources justement pour ne pas avoir qu’une source d’information), et, vous avez raison sur un point, il y a certainement un désintérêt de nombre de nos concitoyens pour l’étude de l’Histoire, mais pas seulement.

      Nombre de gens, même originaire de la Vendée militaire, ne sont pas au courant de ce qu’il s’est passé dans leur région, mais comme beaucoup de français, pensent que la révolution a été bénéfique pour tout le monde. Je vous rejoins cependant sur un autre point : »mais nul ne sait comment le monde aurait évolué si cela n’avait pas eu lieu ».

      Cependant je ne suis pas d’accord sur les exemples que vous employés:

      « L’expansion romaine fut elle le génocide des celtes ? La disparition de l’homme de Neandertal est elle le fruit d’un génocide par l’homo sapiens ? » Ni avec votre affirmation: « refaire ou rejouer l’histoire reste un jeu intellectuel »

      En effet, ce n’est pas rejouer ou refaire l’histoire que de lire les textes écrit par la convention et le comité (ce n’est pas une vue de l’esprit, c’est écrit); textes qui nous montrent nous ne sommes pas en présence d’une simple guerre civile (jusqu’à la mi-1793 environ, oui, ensuite non), des morts dans une guerre, c’est malheureusement normal (soldats et parfois civils), mais quand un gouvernement commence à décréter (textes à l’appui) l’extermination d’un peuple ou d’une partie de son propre peuple, on bascule vers un massacre organisé, programmé, et on entre ainsi dans la notion de génocide.

      Vous dites également:

      « Je note une tendance récente à l’existence et la reconnaissance d’une communauté par son droit au martyr et à l’assertion qu’elle a été victime d’un génocide ».

      Je ne suis pas d’accord non plus (en partie):

      En Vendée, une autre partie de la population est très attachée à cette période et à la mémoire, et ce n’est pas nouveau (par exemple le souvenir vendéen a été créé en 1932).

      Le mémoricide (car j’en suis également convaincu pour différentes raisons que je ne pourrai pas expliquer synthétiquement ici) n’avait jusqu’à maintenant pas permis aux descendants des vendéens de se reconnaitre en tant que victime (et en tant que descendants de génocidés). Sauf qu’aujourd’hui, on nous parle partout (là vous avez raison) de génocide dans des pays étrangers, donc je pense que c’est pour cette raison que certaines personnes et des émissions comme celle-ci (merci d’ailleurs à Monsieur Ferrand) soulève légitimement la question d’un génocide franco-français et en demande la reconnaissance. A la lumière des archives retrouvées (ce qui n’était pas le cas il y a quelques années) qui tendent à montrer que c’est effectivement une extermination programmée, on peut donc se demander: »pourquoi pas nous »? Je peux vous assurer (je suis originaire de Cholet) que les gens de la région qui s’intéressent aux guerres de Vendée, sont agacés et attristés de voir qu’on s’attache à reconnaitre des génocides à droite à gauche sans parler des vendéens. Vous allez peut-être me rire au nez, mais pour les gens comme moi, la plaie n’est pas refermée.

      Est-ce qu’un génocide au sein d’une même nation est si terrible à avouer (cela a bien eu lieu en URSS envers les ukrainiens par exemple, d’ailleurs, le mode opératoire (dans le génocide et le mémoricide) des russes fait étrangement penser à celui des révolutionnaires).

      Enfin, pour terminer, je pense que la reconnaissance de ce génocide serait une tâche dans l’histoire de la république et de la révolution, et cela c’est difficilement concevable de nos jours (donc je pense que oui, c’est si terrible à avouer). Et je tiens pour finir à préciser que ce n’est pas un débat royalistes/républicains (comme on peut l’entendre ou le lire parfois), cela n’a vraiment rien à voir.

      Merci de m’avoir lu.

    • Thomas dit :

      Pardon je voulais dire haut lieu (et pas au lieu)

    • jean-louis dit :

      Bonjour Thomas,
      C’est toujours un plaisir de lire un texte construit et argumenté, même si je ne partage pas intégralement votre point de vue.
      Nota : Les exemples employés étaient des propositions absurdes de faire coller le terme génocide à des massacres / disparitions de peuples. Quand au jeu intellectuel de refaire l’histoire, il existe à mon sens quand on imagine Jeanne d’arc en homme. Étudier et analyser le passé oui, mais dans son contexte : A la lumière du passé, le présent s’éclaire; Pas le contraire. La comparaison des troupes républicaine avec les einsatzgruppen de la seconde guerre mondiale est un exemple de ce type d’inversion.
      Je ne pense pas que ce soit un problème pour la république de reconnaitre un génocide vendéen; ma réserve personnelle est que ce qui s’est passé en Vendée ne correspond pas à la définition originelle de ce mot, introduit par M. Lempkin. Massacre de masse, crime de guerre : oui. Définition, détermination, planification et exécution d’une politique systématique d’extermination sur des critères préçis : Le débat est là. En se plaçant dans le contexte de guerre totale aux frontières et de guerre insurrectionnelle dans le pays, avec les mœurs et le vocabulaire de l’époque, je n’en suis pas convaincu. D’ailleurs, si cela avait été le cas, il n’y aurait plus de vendéen de souche à ce jour.
      La tragédie vendéenne a toujours été présente dans mon esprit depuis qu’on me l’a enseignée, et il est indiscutable que la révolution française porte du sang sur sa tunique. Elle tient la même place dans mon esprit que la croisade contre les cathares et les guerres de religions, autres guerres civiles et massacres par lesquelles la France s’est construite. Je ne suis pas convaincu que le mot génocide, une fois associé à tort ou à raison à la Vendée, change quoi que ce soit. Qu’en revanche vous souleviez que des vendéen ignorent leur passé est juste atterrant. Mais ce n’est pas la qualification de génocide qui leur rendra la mémoire, ou ce sera un bien mauvais artifice. Il serait plus judicieux d’entretenir le souvenir des faits dans leur contexte.
      On peut parler des génocides, sans se sentir obligé d’en réclamer un au titre de la mémoire de sa communauté. Ce terme ne peux et ne doit pas être galvaudé. Les critères moraux ne doivent pas se substituer au critères légaux confrontés aux critères historiques. Ce terme a été crée car le terme de massacre ne suffisait plus devant l’ampleur de l’horreur, chiffrée en millions de morts. Une fois tous les massacres reconvertis en génocide, faudra t’il inventer un nouveau mot pour rétablir cette distinction ? 
      Bien Cordialement,

    • Thomas dit :

      Jean-Louis,

      Quand vous citiez vos exemples, j’avais bien compris que cela était « des propositions absurdes de faire coller le terme génocide à des massacres / disparitions de peuples », mais j’ai réagis à ce propos pour justement introduire le fait que selon moi, en Vendée, ce n’est pas un « simple » massacre comme on a pu en voir d’autres à travers l’Histoire.
      Je suis tout à fait d’accord avec vous: »analyser le passé oui, mais dans son contexte : A la lumière du passé, le présent s’éclaire, pas l’inverse » (Je note au passage que vous semblez être un adepte d’un certain magazine d’histoire).
      Je pense vraiment que reconnaitre ce génocide de la part de la république serait et est problématique étant donné la « glorification » que l’Etat et certains historiens ont pu faire de la révolution. Que faire, dans la mémoire collective (officielle celle-ci) d’un Joseph Barra, des plaques de noms de rues Carnot, Marceau, Travot. Que faire des gravures sur l’arc de triomphe des noms Turreau et Amey? De héros, ils passeraient à bourreaux? Que faire de cette « super-star » de la révolution, image d’épinal de la révolution idéale, Robespierre? Même si pour ma part, il est loin d’être le seul responsable de ces massacres.
      Je pense que reconnaitre le génocide mettrait la France et la république en face de ses propres contradictions, puisque jusqu’ici elle s’est efforcée par divers moyens, non pas de modifier l’histoire, mais de la faire s’étouffer, pour en ranimer une « nouvelle » modifiée, plus « politiquement correcte » et dans le sens du pouvoir en place. Cependant, je ne mets pas en cause seulement les gouvernements actuels, mais tous ceux depuis la révolution qui, pas toujours sciemment ou volontairement, ont participé au mémoricide (je pense, entre autres, à Louis-Philippe).

      Je vous rejoins aussi sur le propos suivant:
      « Je ne suis pas convaincu que le mot génocide, une fois associé à tort ou à raison à la Vendée, change quoi que ce soit. Qu’en revanche vous souleviez que des vendéen ignorent leur passé est juste atterrant. Mais ce n’est pas la qualification de génocide qui leur rendra la mémoire, ou ce sera un bien mauvais artifice. Il serait plus judicieux d’entretenir le souvenir des faits dans leur contexte. »
      Vous avez tout à fait raison. Mais, pour reprendre votre dernière phrase, entretenir les faits dans leur contexte est très difficile, voire impossible, quand on a été « désinformé » puis reprogrammé. Si je souhaite voir accolé le mot génocide à celui de Vendée, ce n’est pas pour le principe, mais bien parce qu’une fois celui-ci reconnu, il sera bien plus facile de parler de cet épisode de l’histoire de façon objective.
      Là, enfin, tout le monde pourra être mis au fait de ce qui s’est passé (je suis bien d’accord avec vous, moi aussi je suis atterré de voir que les gens de la région ne connaissent pas leur histoire, et pas seulement parce que certains n’aiment pas l’histoire, mais parce que celle-ci n’est pas forcément enseignée)
      Je ne suis pas d’accord par contre sur le point suivant:
      « D’ailleurs, si cela avait été le cas, il n’y aurait plus de vendéen de souche à ce jour. » En fait, la Vendée militaire regroupait quatre 1/4 de départements (environ), et n’était pas le département Vendée à proprement parlé, donc c’est normal qu’il y ait des vendéens de souche encore aujourd’hui, même si je vous l’accorde, tous les habitants du pays insurgés n’ont pas été massacrés
      Autre point de désaccord: »
      Elle tient la même place dans mon esprit que la croisade contre les cathares et les guerres de religions, autres guerres civiles et massacres par lesquelles la France s’est construite ».
      Pour moi non, au départ c’est une guerre civile, c’est certain. La république ordonne de s’en prendre aux hommes en armes et d’évacuer les femmes, enfants et vieillards. Mais très vite, elle se rend compte que « faire le tri » est impossible, donc le massacre devient systématique et indifférencié (et programmé, avec les colonnes infernales notamment) Juste un extrait des mémoires de Lequinio (un conventionnel), parlant du général Grignon, pour illustré mon propos (il y en a beacoup d’autres):
      « Je dois dire d’abord, que le jour de son départ d’Argenton-le-Peuple, Grignon ayant réuni sa colonne, lui fit à peu près cette harangue : « Mes camarades, nous entrons dans le pays insurgé, je vous donne l’ordre exprès de livrer aux flammes tout ce qui sera susceptible d’être brûlé et de passer au fil de la baïonnette tout ce que vous rencontrerez d’habitants sur votre passage. Je sais qu’il peut y avoir quelques patriotes dans ce pays ; c’est égal, nous devons tout sacrifier »
      Vous parlez d’inventer un nouveau mot, c’est une idée intéressante. Gracchus Babeuf, donc contemporain de la guerre de Vendée, a inventé le terme de populicide pour exprimer ce qui se passait en Vendée, cela prouve bien (à mon sens), qu’il avait compris ou du moins cerné que ce qui se passait revêtait un caractère particulier.
      Merci à nouveau pour votre lecture

  230. Geffray dit :

    Merci pour votre émission d’hier soir sur le génocide vendéen. 
    Nous donnons des leçons d’humanisme au monde entier et dissertons à l’envie sur le « devoir de mémoire » en occultant soigneusement les exactions des pères fondateurs de la République dont la devise était déjà ^Liberté, Egalité, Fraternité!
    Vous faites oeuvre utile et intéressante.
    A quand une émission sur le Roi enfant enfant Louis XVII victime non moins innocente de la barbarie 

  231. Gene dit :

    Je suis vraiment pressée d’être à ce soir pour regarder l’émission sur Robespierre et La Vendée… Je me suis mise à cette pèriode lors de votre émission de radio avec Mr Secher et depuis je n’en décolle pas… Merci pour tout.

  232. thierry dit :

    fan de votre émission, je viens d’apprendre que la prochaine sera consacrée à la Vendée, mon département d’origine et je m’en réjouis à l’avance. Je m’intéresse depuis toujours à ce qui s’est passé durant les guerres de Vendée. J’ai lu de nombreux ouvrages sur le sujet et je n’ai jamais compris pourquoi cette période trouble qui a suivi la révoution n’est jamais abordée à la télévision comme dans les livres d’histoires d’ailleurs. Même si j’ai un avis bien tranché depuis longtemps sur la réponse à la question qui fait l’objet de cette émission, je prendrai énormément de plaisir à être devant mon téléviseur mercredi prochain.

  233. sk49 dit :

    Bonjour,

    Je n’ai pu m’empêcher de repérer la faute sur le nom de Clemenceau, sur la deuxième page qui présente les différentes émissions diffusées, en effet, il n’y a pas d’accent aigu sur le e.

    Bien cordialement.

  234. yannick dit :

    Bonjour, merci pour vos émissions qui sont pour moi un vrai régal, votre talent de narrateur ainsi que votre érudition,  nous transporte au cœur de l’Histoire!!!, continue ainsi pour notre PLUS grand bonheur.
    Cordialement.

  235. kolia van ginneken dit :

    cher    monsieur    ravi   de    vos  emissions     quel   regale toujours,     je   suis   le    filleul  de  la   petite   fille   de   lorpheline   de  mayerling   et    on  a   toujours   entendu   encorre   une   autre   version,   jespere   que  l’occassion   se  presente    un   jour  de   pouvoir  en   ddiscuter   avec    vous    de   vive   voix.    Bienvenu   en     bretagne   dans   un   chateau     de   la   soeur  de   descartes   hantee   et   remplit   de  souvenirs   romanov<.   ceci   nest  pas   une   blague    bien  a   vous

  236. delrue dit :

    je retrouve FranckFerrand dans l’émission « c dans l’air  » avec grand plaisir!
    merci.
     

  237. MonoÏ dit :

    Je pose la question franchement a franck ferrand et l’administrateur de ce site. le docu sur le drame de mayerling,pourquoi ont as toujours pas, vue l’emission en replay???  c’est la famille de Habsbourg,qui s »y opposent?
    repondez franchement, ont est pas mal de personnes ,ici et sur le forum de l’emission sur le site de france 3 a vouloir savoir ,si ont auras finalement l’emission en replay ? oui ou non? 
    ou si, definitivement pas du tout, il n’y as auras de replay ou de rediff?? il y’aurais apparament des rediff de prevue,mais es que ce seras bien sur le sujet du drame de mayerling?? 
    cordialement
    une passionnée d’histoire

    • sophie dit :

      bonjour,
      il y a un message de Franck Ferrand sur la page d’accueil du site au sujet du replay !
      une autre passionnée d’histoire 😉

  238. Nicoline dit :

    Merci franck quel bonheur pour moi,que ce rendez-vous quotidien sur Europe .

    Nicoline CATALOGNA

  239. vuyet jacques dit :

    Bonjour, continuez, c’est mon émission préférée. Mais à quand un sujet sur Zamenhof  ???? un personnage hors du commun dans l’histoire de l’humanité, une action que peu de personnes connaissent mais qui qui devrait tous nous interpeller.
    A part cela, faites part au patron de ma très grande déception que « découvertes » ait été arrêtée. C’était une des émissions les + intelligentes. Je n’écoute plus Europe 1, à part vous. Souhaiterai une réponse, Merci, amicalement J VUYET
     

  240. mimi dit :

    Bonjour,

    Ce n’est que la bande annonce !!!
     

    • MonoÏ dit :

       
      merci sonia ,mais
      malheureusement la derniere emission sur la tragedie de mayerling,n’est pas en ligne sur le site de france 3. c’est d’ailleurs ce qui est rapporter sur le forum de l’emission sur france 3

  241. MonoÏ dit :

    Ravie de voire une emission dans la ligner de Secret d’histoire ,mais malheureusement ,diffuser tard et où il n’y as pas de replay disponible sur Pluzz,pourtant indiquer sur le blog de l’emission sur france3.fr .Mais où ,est ce replay?
    A quand un sujet sur les Romanov? la famille royale d’autriche?
     

  242. Philippe dit :

    Bonjour,
    je suis fan de vos émissions, radio et télé (l ombre d un doute) que j essaie de ne pas manquer
    Bonne idée que ce site
    Mais j aimerais savoir quand est ce qu on vous verra sur Twitter ?
    Bonne année 2012

  243. Rudy le belge dit :

    Hello ! Encore bravo pour vos émissions. Grâce à vous, j’ai découvert l’Osmothèque et j’ai décidé d’organiser une excursion à Versailles au nom d’une association sociale AIRA de Fontaine-L’Evêque (10 kms de Charleroi en Belgique). J’annonce cette activité par tous les moyens habituels mais aussi par vidéo à visionner sur Facebook ou You Tube. Je cite même votre émission. Merci à vous.
    https://www.facebook.com/profile.php?id=100000027229922&ref=tn_tnmn#!/



    Notre site web :  : http://users.skynet.be/airaasbl/

  244. vuyet jacques dit :

    Cher monsieur, envisagez-vous de faire une émission sur le génial Ludwik Zamenhof dont les idées pourraient faire progresser l’Europe? avec tous les avantages, économiques, pratiques, philosophiques, que cela pourrait nous apporter. 
    Merci de me faire part de votre décision, cordialement et toutes mes félicitations J VUYET 

  245. Virginie Guilbert dit :

    Bonjour Francky, 
    Francky, sobriquet affectif découlant du fait que vous accompagniez tous mes déjeuners et donc faites plus ou moins partie de mon quotidien. Quel bonheur de retrouver tous les midis sur Europe 1 votre finesse d’analyse, votre esprit objectif et votre talent de conteur. 
    En tant que graphiste je tenais également à saluer la partie iconographique dans ‘L’ombre d’un doute ‘ qui est remarquable. A la tv c’est très rare. Votre site internet est également très beau et travaillé.
    Continuez please! 

  246. FAGIOLI dit :

     
    Bonjour M. Ferrand,
     
    Je souhaite que votre émission sur France3 trouve un large public malgré sa diffusion à une heure tardive et j’espère qu’elle sera pérennisée pendant de nombreuses années.
     
    Je me présente :
     
    Je suis l’auteur d’un essai historique «  Le testament du Duc d’Enghien ou le secret du fabuleux trésor de Marthille » aux Éditions COPRUR à Strasbourg.
     
    C’est une véritable histoire digne d’un roman d’Agatha Christie’s …
     
    J’espère qu’un jour elle pourra faire le sujet de l’une de vos émissions…
     
    Voici une petite présentation :
     
    C’est la très romantique histoire d’amour entre le duc d’Enghien et Charlotte de Rohan qui a incité Albert Fagioli à aller à la découverte de cette extraordinaire histoire dont le testament et le fabuleux trésor de Marthille constituent le prolongement spectaculaire. Les étonnantes révélations d’Albert Fagioli constituent un ultime rebondissement qui permettra enfin de résoudre l’énigme de Marthille.
    Pendant les années 1920, le trésor de Marthille a marqué les esprits et tenu en haleine les lecteurs des quotidiens. Pourtant, en dépit des efforts, les fouilles n’ont jamais rien donné et l’affaire a fini par sombrer dans l’oubli. L’origine du fameux trésor n’avait pas davantage pu être identifiée. Grâce au travail patient d’Albert Fagioli, l’énigme trouve à présent une issue surprenante : Marthille était l’une des cachettes où les puissants Condé ont abandonné leurs biens lorsqu’ils ont été contraints de quitter la France en 1789. L’héritier des Condé n’était autre que le duc d’Enghien exilé à Ettenheim dans le pays de Bade…
     
    C’est une histoire riche en rebondissements et en surprises que dévoile Albert Fagioli. Grâce à lui, l’énigme de Marthille prend une autre tournure et s’inscrit pleinement dans l’histoire de France.

    À qui le duc d’Enghien légua-t-il son immense fortune ?
    A-t-il réellement caché son fabuleux trésor de famille ?
    Pourquoi ne sait-on rien sur son testament occulte ?
    Où a-t-il refait surface ?
    En a-t-il écrit un second ?
    Qui l’a eu entre les mains ?
    Le duc d’Enghien a-t-il était marié clandestinement à Charlotte de Rohan-Rochefort, celle qui l’aimait ?
    Est-il passé en France après son émigration ?
    Le duc d’Enghien a-t-il eut une descendance ?
    Pourquoi le duc d’Enghien rédigea-t-il un testament en 1802 ?
    Pourquoi le duc d’Enghien avait-il sur lui en arrivant à Vincennes, un Almanach Royal et une canne de type bambou ?
    Le cardinal de Rohan-Guémené a-t-il transmit avant de mourir un secret d’église concernant la cache d’un fabuleux trésor ?
    Pourquoi le testament original n’a jamais été restitué à la famille du duc d’Enghien ?
    Pourquoi la lettre d’Adieux à Charlotte de Rohan-Rochefort, contenant une mèche de cheveux et son alliance n’ont jamais été restituées ?

    Cet essai, fruit de près de dix années de recherches, lève le voile sur le formidable secret que le duc d’Enghien a emporté avec lui lors de son exécution dans les fossés du Château de Vincennes le 21 mars 1804. Aujourd’hui, l’énigme est enfin résolue. Sa clé se trouve à Marthille, petit village de cent cinquante habitants situé non loin de Morhange, à une cinquantaine de kilomètres de Metz. À partir de 1925, la presse régionale se fit largement l’écho de l’extraordinaire découverte d’un certain Masculier jeune homme discret qui trouva par hasard un testament de quatre pages inséré dans la couverture d’un livre de messe. Le testateur y révisait ses dernières volontés, peu de temps avant d’être fusillé. Ce document devait permettre la récupération d’un immense trésor réparti en trois caches. Mais malgré d’importantes et longues recherches, rien ne fut jamais découvert.
     

    Pourquoi ? L’actuelle révélation du mystère du testament caché du duc d’Enghien répond à cette question et à bien d’autres.

    Ce livre élucide l’une des plus grandes énigmes trésorières du XXe siècle. En 1927, Marthille, petit village mosellan situé à une cinquantaine de kilomètres de Metz, défraya la chronique par la découverte fabuleuse d’un certain Gaston Masculier. C’est en 1925 que ce jeune homme discret remarqua par hasard, dans l’épaisseur d’un livre de messe, un testament de quatre pages, dont la dernière était écrite en lettres de sang. L’auteur y exprimait ses dernières volontés dans l’urgence, peu de temps avant son exécution. Masculier affirma que le mystérieux prisonnier se nommait Savary. Il ne montra le manuscrit à personne, sinon à un ami de confiance, avec lequel il signa un contrat de confidentialité, en août 1925. Il déclara ensuite à la presse qu’ils avaient recopié puis détruit l’original. Mais les deux amis avaient eu beaucoup de mal à le décrypter, car de nombreuses lettres situées dans les pliures du parchemin étaient illisibles, certaines parties n’étaient pas rédigées et dans ces blancs se trouvaient des chiffres. Le testament était manifestement codé. (CODES des Condé).

    Cet essai répond à toutes les questions restées sans réponse à l’époque et lève le voile sur la véritable identité du testateur. Il est le fruit de plus de dix années de recherches, qui m’ont permis de révéler des documents dormant dans des boîtes à bijoux depuis plus de quatre-vingts ans.

    Il livre les clés de l’énigme et rend à l’histoire le nom du véritable testamentaire. (Le duc d’Enghien) .
    Il s’agit en effet de la révision du testament du duc d’Enghien, fils du duc de Bourbon, petit-fils du prince de Condé, dont il commença la rédaction dans la prison de Strasbourg. Il la termina tant bien que mal dans celle de Vincennes, avec la seule encre et plume à sa disposition, à savoir son propre sang et un morceau de bois. Enghien lui donna la même date que son premier testament, rédigé en 1802 et confisqué par les agents de Bonaparte lors de son arrestation. Il y léguait toute sa fortune à sa femme et à sa fille. Il stipula notamment qu’au cas où ceux-ci viendraient à disparaître, il cédait tout à l’église, ce qui incita Masculier à détruire l’original. (C’est ce qui fut dit à la presse de l’époque).

    Il est émouvant, deux cents ans après cette triste page de l’Histoire de France, d’évoquer cette arrestation illégale en territoire étranger commanditée par le Premier Consul. Celui-ci ordonna en effet la capture d’un prince du sang dans un pays neutre. Le général Ordener fut désigné comme exécuteur des basses oeuvres. Bonaparte réunit à la hâte un tribunal militaire pour juger et condamner le malheureux prince. Un certain général Savary fut nommé pour superviser et faire appliquer un verdict sans surprise, la mort par fusillade, et c’est ce qu’il fit, à la lettre et avec un zèle déplacé… On comprend pourquoi le nom de ce Savary fut cité dans les dernières lignes du testament : le duc y dénonça ainsi son bourreau, le chef de la police chargé de l’exécuter.

    On commémora le bicentenaire de sa mort le 21 mars 2004, jour de la Sainte Clémence, clémence dont a tristement manqué le jeune prince en ce matin de mars 1804…
    Ce livre révélera également une descendance secrète entre Charlotte de Rohan Rochefort et le duc d’Enghien, (petit-fils du prince de Condé, fils du duc de Bourbon).« descendance féminine ».
     
    Mon blog :  http://albert-fagioli.blogg.org/  
     
    Mon Facebook :  https://www.facebook.com/?ref=tn_tnmn#!/media/albums/?id=100000852930924
    Bonne continuation…

    Cordialement,
     
    Albert Fagioli
     

  247. Martine Sauzedde dit :

    Bonjour,
    j’ai noté que vous proposiez un sujet, mercredi 18 janvier 2012 sur France 3, dans votre émission « L’ombre d’un doute », concernant l’énigme de Napoléon. Ce sujet m’a passionné lors d’une émission que j’avais réalisée en 1997 et dans laquelle, je recevais George Rétif De La Bretonne. Ce charmant monsieur que j’ai rencontré souvent en Berry nous a, ce jour-là, présenté sa théorie sur le tombeau de Napoléon avec beaucoup de passion, il souhaitait donner une conférence sur le sujet. C’était pour ce descendant d’un grand collectionneur napoléonien, une nécessité de faire la lumière sur cette énigme et de prouver que ce n’était pas l’empereur qui reposait aux Invalides! Après avoir écouté à nouveau cet entretien, j’attends votre émission avec impatience. Cordialement.

  248. couetoux dit :

    fervent auditeurs de vos émissions radiophoniques, je tenais a vous féliciter pour celles-ci, bravo et continuer ainsi, et bonne année historique 2012, à bientôt
     

  249. rivoire jmi dit :

    bonsoir franck,
    c’est un fidèle auditeur de vos émissions passionnantes Europe 1 qui vous fèlicite et remercie pour les super moments que vous nous donnez! mille bravo pour votre commentaire sur la dernière loi sur les génocides, qui incroyable d’efficacité va ranimer les horreurs commise par l’Armée française et  l’OAS en  Algérie, et pourquoi pas la traite et l’esclavage des peuples noirs en Afrique par nous les français.
    encore merci !
    JM rivoire

  250. Dan BENDAVID dit :

    J’ai particulièrement apprécié votre émission L’ombre d’un doute autour de Jésus, qui constitue un des thèmes centraux de la trilogie romanesque que j’achève actuellement, dont le second opus intitulé Au nom du Fils sera publié en mars 2012 et le premier déjà paru connait un véritable engouement. 

    COMMUNIQUE DE PRESSE :                                                                                                           

    R
    oman AU NOM DU PERE «l’enfance perdue». Sélectionné par la MAIRIE DE PARIS 16ème en présence d’auteurs et personnalités prestigieuses et invité LE 07/12 par Anne Marie Mitterrand et Martine Dassault pour l’UHJ à sa dédicace avec Alexandre Adler et Blandine Kriegel.

    CRITIQUE LITTERAIRE : Entre les aventuriers de l’arche perdue et le Da Vinci code.
    « Le roman crée un effet d’attente saisissant par son tissage permanent entre les révélations de la filiation du héros à la recherche de l’enfant perdu et les secrets antiques gardés par les Eglises. L’auteur emboite de façon judicieuse les différents éléments de l’intrigue qui se construit entre la Normandie et la Provence au fils des chapitres imbriqués les uns aux autres. La jonction opérée entre la petite histoire et la grande Histoire, dans un message tolérant d’union cultuelle judéo-chrétienne, est fascinante pour le lecteur qui se passionne instantanément pour ce thriller métaphysique composé sur un rythme progressif maitrisé et sans aucun temps morts ».
    A PROPOS DU LIVRE :
    Le récit y est conté de façon romanesque en un émouvant triller métaphysique, combinant aux origines du christianisme une aventure historique et archéologique, sous-tendu par quelques éléments autobiographiques, s’emboitant dans une extraordinaire saga familiale. 
    « Après avoir tenté en vain de soustraire Reuben à l’abime émotionnel dans lequel il était prédestiné dés sa conception par sa mère et d’endiguer judiciairement une sorte de psychose obsessionnelle caractérisé par un déni de paternité, hérité de mère en fille, Joël Davidson engagera un combat contre des forces occultes, se déroulant entre la Haute Normandie, Paris et la Provence, en une interaction originale entre le passé antique et le futur proche, à la recherche de son enfant enlevé de façon irrationnelle et imprévisible par sa mère. Au cours de sa longue retraite, un message posthume codé adressé par le grand père maternel lui redonnera un espoir inattendu de retour et l’engagera dans une poursuite infernale en Provence, qui de révélations en découvertes extraordinaires, le fera pénétrer dans les arcanes d’un monde biblique oublié ».

    http://www.theles.fr/livre/dan-bendavid_au-nom-du-pere € 19
    EXTRAITS CLASSES EN TETE AUTEURS ET EDITEURS MMC MARS 2011

    Editions Thélès – maison d’édition indépendante
    www

    • Dan BENDAVID dit :

      Je serai en radio le 23/12 à Paris pour une interview d’un de vos confrères et serai heureux d’en débattre lors d’une de vos prochaines émissions.
      Très cordialement. 

  251. Olivier Chabardès dit :

    Pourquoi l’émission du 21 décembre n’est-elle pas en ligne ?

    Mon message sera-t-il seulement lu ?
    Mon lecteur pourra-t-il y mettre bon ordre et faire en sorte que l’on puisse avoir accès
    à TOUTES les vidéos.

    En vous remerciant.

    Cordialement.

    O.C

  252. François-Vincent dit :

    Bonjour,

    J’ai beaucoup apprécié l’émission consacrée à Louis XI. Vu par ailleurs en librairie la nouvelle biographie commise par votre invité. Format et couverture originale. Je crois bien que je vais me l’offrir. Concernant le téléfilm diffusé sur France 3, bien que romancé, il donne à voir et à sentir quelle pouvait être la personnalité complexe de ce personnage haut en couleurs et déroutant. Savez-vous quand sortira le DVD du téléfilm? Enfin à l’occasion de la parution du « Testament politique » de Richelieu avec une préface de Arnaud Teyssier,comptez-vous préparer une émission consacrée à Richelieu (complétant une émission récente portant sur son éminence grise), même souhait pour Mazarin. Auparavant adepte de l’émission concurrent de Gélinet sur France Inter, je suis moins convaincu par son successeur, ce qui m’a amené à vous écouter pour mon plus grand plaisir.Appréciable, les podcats sont très vite disponibles. Une suggestion, toutefois: à la place ou en complément des parenthèses musicales, pourquoi ne pas passer des extraits de films, documentaires ou téléfilms historiques? Grâce à vous l’histoire est vulgarisée au sens positif, et devient accessible et vivante. Bonne continuation, un auditeur désormais fidèle.Bien cordialement, FVVP Angoulême. 

  253. Quentin dit :

    Et bien voilà, super site !
     

  254. LE LOUET Karine dit :

    Je rentre du salon du livre de Versailles et je suis encore sur un nuage. J etais tres impressionnee lors de la dedicace et cet etat, consternant il faut bien le dire, ne m a pas permis de vous faire part de toute l admiration que j ai pour vous. Une dedicace, une conference, une journee extraordinaire pour une vie un peu ordinaire. Alors merci Monsieur FERRAND pour votre gentillesse, voir comprehension, et bien sur pour ce joli moment. Une fidele lectrice, auditrice qui vous lis,vous ecoute depuis longtemps. Karine avec un K.

  255. Claire dit :

    Je suis une fidèle auditrice et vous félicite pour vos emissions si intéressantes. J’aime beaucoup votre manière de raconter l’histoire! votre gentillesse! bonne continuation et merci!

  256. Mockba dit :

    Genial, tout simplement, radio, tv, livres..

    Une question cependant, comment retrouver « toutes » les émissions Au coeur de l’histoire, je ne me suis abonné au podcast que depuis quelques mois et je voudrais retrouver toutes les émissions.
    Je pense que nous sommes nombreux dans ce cas.
    Aidez-nous !!

    ps: A quand une émission sur la Séquestrée de Poitiers ?

    Grand bravo 

  257. Ddier dit :

    bravo pour vos émissions radio et tv . continuez ! j’ai été impressionné par l’émission sur la vendée , à quand une émission tv ? je ne peux que rarement écouter en intégralité votre émission radio car je reprends mon travail avant la fin mais j’ai déjà ecouté en voiture le cd passionnant joint à votre dernier livre  ; comment retrouver les émissions radios ? ( site europe 1 , cd prévus ? )

  258. François dit :

    Aaaah enfin un site!! Merci encore pour vos émissions qui sont des petites merveilles!! Bravo à vous!!

  259. chauvet pierre dit :

    bonjour Mr Ferrand, ce petit mot pour vous dire, 1- j’apprécie beaucoup votre manière de travailler, vous allié connaissances et performances de conteur. Patio né d’histoire je me « régale » comme on dit chez nous ( haute vallée de l’Aude – ancien pays du Razès ).
    2- je vous écoute sur europe1, je regrette que secret d’histoire ne soit pas plus programmé (quand on vois tous les programmes que France Tel. à supprimé encore heureux que Fimlin ais conservé ce prog en concept saisonnier) et je me pose pas mal de question quand au maintien de « l’ombre d’un doute », déjà hyper mal quand à son horaire de diffusion. Bon on peut le regarder sur le net au moins. D’ailleurs très bien les 2 premiers N°.
    bref je sent que m^me chez Fr.tel ils vont ce « TF1-iser », d’ailleurs beaucoup de nouveaux prog + « populaire » se casse la gueule.
    si je pouvais avoir une réponse, çà serais sympa.
    depuis le coeur de mes Corbières adorées.
    « Et in Arcadia Ego »
    merci et à bientôt
    cordialement
    pierre chauvet

  260. Samantha dit :

    Fantastique!
    j’ai toujours aimé l’histoire, mais détesté le système scolaire.
    Grâce a votre émission je rattrape le retard et surtout je passe de super moments.

    j’écoute l’émission sur le net, mais aillant découvert celle-ci depuis peux je ne les ai pas toutes et très franchement au rythme ou je les écoute je vais rapidement arriver a bout des 110 émissions que j’ai réussi a retrouver. Alors si quelqu’un pouvait me dire ou les trouver dans leur intégralité ce serait fantastique!

    Franck Ferrand est un personnage sympathique d’une grande humilité malgré l’étendu considérable de ses connaissances. c’est très agréable de l’écouter.
     Moi qui n’aime pas la radio est ses animateurs qui s’écoutent parler, (pour la plupart) ou ces personnes qui par leurs connaissances, leurs diplômes et leur argent se croient au dessus de tous, je suis sous le charme de ce personnage sympathique qui sais se mettre a la hauteur de tous et qui a l’intelligence de ne pas croire qu’il détient la vérité sur tout.
    Cette émission fantastique, j’espères qu’il y en aura de nombreuses autres.

    Merci pour tout ca!

  261. Potier dit :

    Cher Franck,
    Comme vous, je suis un véritable passionné d’histoire depuis ma plus tendre enfance. En revanche, je n’ai malheureusement pas la même chance que vous d’exercer une profession en relation avec ma passion. Cependant, pour assouvir cette soif journalière de connaissances historiques, je ne rate sous aucun prétexte un épisode de votre émission « Au cœur de l’Histoire » sur Europe 1. C’est avec une grande hâte que j’aimerais participer à votre cercle de conférences ou tout autre évènement ayant trait à l’Histoire.
    Merci et encore bravo Franck
     
     

  262. Anthony dit :

    Félicitation pour votre site 🙂
    Hâte de vous rencontrer les 19 et 28 novembre et de voir votre nouvelle émission sur France 3 !

    Ce serait génial si un jour vous pouviez regrouper toutes vos émissions radio et télé sur votre site. J’imagine que cela peut être compliqué avec les droits mais ce serait formidable.
    Bonne continuation

  263. Florence dit :

    Bonjour,
    Enfin un site officiel, stupendo !
    Je recherche désespérément à réécouter les émissions que vous faisiez sur Europe 1 tous les dimanches dans « Détente et Patrimoine », il y a 4-5 ans. Savez-vous où puis-je les trouver ?
    Merci et bonne continuation.

  264. Stéphanie dit :

    Félicitations pour ce site, bien agencée ! Avec les rendez-vous notés on est sûr de ne rien louper. Je vous souhaite tout le meilleur pour votre nouvelle activité télèvisuelle.

  265. Adeline dit :

    Très bonne idée ce site internet, notamment pour connaître l’actualité. Fidèle auditrice et lectrice, je ne manquerai pas le nouveau rendez-vous sur France 3. Mais face au centralisme parisien, à quand une conférence organisée dans le sud?? Cordialement

  266. Cédric dit :

    Superbe site, bravo !! 🙂

Laisser un commentaire